30 Juillet 2012

Ma veggie Kokeshi... Kawai, kimi, la folie des kokeshi !

Bonjour aujourd'hui je vous parle des poupées Kokeshi. Les célèbres petites poupées nippones en bois conçuent selon une technique artisanale et traditionnelle.

Petite histoire, elles furent leur apparition depuis l’ère Edo. Différentes essences de bois : cerisier, prunier, cornouiller, l’orme du Japon… sont utilisées pour leur fabrication, puis elles sont peintes et laquées à la main.

A l’origine, leur forme était similaire à une quille : une boule pour la tête et un cylindre pour le corps.

De nos jours, elles se sont bien modernisées, elles ont des formes plus variées et décorées.

Cependant, les bras, les jambes, la bouche ne sont jamais représentés et les traits du visage sont soulignés par de simple tracés ou lignes. Je vous propose une recette simple à l'inspiration des poupées kokeshis. Une poupée kokeshi réalisée à partir des légumes et du fromage à tartiner. Je m'amuse à détourner les utilisations des fruits et légumes en créant du 'cute food'. J'aime cet art culinaire et idem avec les bentos.

Je vous laisse découvrir ma création du jour à l’effigie des kokeshi !

Ma veggie Kokeshi... Kawai, kimi, la folie des kokeshi !

Pour 1 personne - Préparation : 20 à 30 minutes

 Ingrédients

- 1 tomate ronde de taille moyenne

- 1 poivron rouge de taille moyenne

- 4 radis ou 2 tomates cerise

- 1 portion ou 2 c.s. de fromage à tartiner (la Vache qui rit, Kiri, saint Morêt…)

- 4 brins de ciboule ou ciboulette

- 4 à 5 petits pique-olives

 

Préparation & réalisation

Découper à l’aide d’un petit couteau une tranche dans la tomate, de la forme d’un visage de kokeshi.

Creuser un peu l’intérieur de la tomate avec une petite cuillère en retirant la chair.

 

Ma veggie Kokeshi... Kawai, kimi, la folie des kokeshi !

Renverser la tomate sur du papier absorbant pour l’égoutter. Remplir la tomate avec du fromage.

Lisser la surface avec un couteau plat à embout rond. Tailler le poivron en deux dans le sens de la longueur et ôter les graines. Dessiner le visage avec des bouts de ciboulette : yeux, nez, et des minis cercles de tomate ou de poivron pour les joues. Découper les radis en deux, en forme arrondie pour les cheveux et les fixer sur la tête avec les pique-olives. Tailler finement une grande julienne dans le radis pour réaliser une petite rosace pour la tête et la fixer avec un pique-olive. Plier délicatement le poivron pour le corps et le fixer. Nouer de la ciboulette autour des radis, du poivron (nœud dans les cheveux). Décorer le corps de la kokeshi avec des fleurs de radis découpées au préalable et les coller avec le fromage à tartiner.

 

 

Ma veggie Kokeshi... Kawai, kimi, la folie des kokeshi !
Ma veggie Kokeshi... Kawai, kimi, la folie des kokeshi !

Tadam et voici ma poupée kokeshi version veggie ^^ Elle est trop mimi qu’on a même pas envie de la manger ! Amusez-vous à réaliser cette kokeshi avec vos enfants Et pour finir en douceur cette petite création de poupée kokeshi, voilà une jolie fleur de lotus que j'ai confectionné en origami (^_^)

une petite collection artisanale de poupées kokeshi au Jardin Japonais ^^

une petite collection artisanale de poupées kokeshi au Jardin Japonais ^^

Ma veggie Kokeshi... Kawai, kimi, la folie des kokeshi !
Ma veggie Kokeshi... Kawai, kimi, la folie des kokeshi !

Belle journée et à très bientôt pour un prochain atelier de création !

Commentaires

29 Juillet 2012

Bonsoir à tous,

Aujourd’hui, je vous régale avec l’une de mes inventions culinaires : le "Poulet croustillant". C’est une recette facile et simple à réaliser. Parfait pour un pic-nic, ou un déjeuner au bureau. Donc à consommer sur place ou à emporter. Elle plait aussi aux petits comme aux grands.

Osez les déguster avec les doigts ou avec des baguettes !

 

Poulet Croustillant - Chicken Crunch 

 A1.jpg

 

A2.jpg

Pour 2 à 3 personnes

Préparation : 10 à 12 minutes - cuisson : 20 minutes – marinade : 1h au minimum ou la veille


Ingrédients

- 3 escalopes de poulet fermier bio

- 3 cm de gingembre

- 2 gousses d’ail

- 1 c.c. de sauce soja claire kikkoman

- 1 c.c d’huile d’olive

- ½ c.c. de paprika

- ¼ de jus de citron vert ou jaune

- 2 tasses de farine

- sel et poivre du moulin

- 1 bain d’huile de tournesol ou d’arachide pour la friture


Préparation & cuisson

Eplucher l’ail, le gingembre et les réduire en purée. Découper les escalopes de poulet en lanières de la taille moyenne. Dans un bol mettre la pâte d’ail-gingembre, l’huile d’olive, le jus de citron, la sauce soja, saler, poivrer et mélanger. Ajouter les morceaux de poulet, remuer délicatement et filmer le bol.


C.jpg

Faire mariner au minimum pendant une heure au frais. Vous pouvez aussi le préparer la veille et laisser le poulet mariner toute la nuit au réfrigérateur, le goût sera encore plus prononcé.

Dans une assiette mettre la farine, le sel, le paprika, le poivre et mélanger. Chauffer l’huile dans une grande casserole ou une grande poêle.

Enrober un à un les morceaux de poulet de farine, tapoter chaque pièce de poulet pour enlever le surplus de farine, les faire frire à feu moyen en petite quantité jusqu’à ce qu’ils soient cuits et bien dorés.


D.jpg

 

Egoutter le poulet sur du papier absorbant. Recommencer les opérations suivantes : enrobage du poulet de farine, cuisson dans l’huile chaude…jusqu’à ce qu’il n'en reste plus dans le bol.


E.jpg

Servir ces poulets croustillants avec une petite salade ou avec des quartiers de pommes de terre rôties.

J’ai choisi de les savourer avec une petite salade parfumée au gingembre frais pour le côté équilibré.


E2.jpg

Idée salade : 4 feuilles de salade types romaine, krisette...+ 2 rondelles de gingembre frais, découper le tout finement. Sauce salade : 1 c.s. de vinaigre de riz blanc, + 1 c.c. d’huile de sésame + ½ c.c de sucre en poudre + 2 pincées de sel + poivre du moulin et bien mélanger. Arroser de quelques gouttes de citron vert.


F.jpg

A bientôt !


Commentaires

Publié dans #Plats

23 Juillet 2012

Bonjour, un temps parfait pour déguster une boisson toute douce et parfumée à la rose. Le lassi, une spécialité indienne qui se consomme soit au début ou à la fin du repas. Ce breuvage peut se décliner pour tous goûts. Il est confectionné à base de yaourt, d'eau glacé et fouetté au mixeur.

Je vous propose une version à la rose, une saveur exquise et légère. J'espère que vous serez séduite par cet onctueux lassi. J'ai choisi d'agrémenter ma boisson par des pétales fraîches de roses. Pour cela demandez à votre fleuriste, pour des roses qui peuvent être utilisé en cuisine.

Et hop, ça passe en cuisine !

 

Lassi à la rose

 

A.jpg

 

B.jpg

 

F

 

K

 

 

Pour 1 personne

Préparation : 5 minutes

 

Ingrédients

- 1 yaourt nature bio

- 30 cl d’eau glacée

- 6 cubes de glaçon de taille moyenne

- 2 c.c. de sucre en poudre

- 2 à 3 c.c. de sirop ou d’eau à la rose

- 1 à 2 pétales de roses pour la décoration

 

Préparation

Dans un robot mixeur incorporer la moitié des glaçons, le yaourt et réduire en purée.

 

C.jpg

 

Ajouter l’eau glacée, mixer à nouveau, terminer par le sirop et mélanger délicatement.

 

D.jpg

 

D2.jpg

Verser dans un grand verre avec quelques glaçons, c’est prêt !

 

G.jpg

 

H

 

I

 

J.jpg

 

Je vous laisse sur cette note rafraichissante et désaltérante !


Commentaires

Publié dans #Boissons, #Food

22 Juillet 2012

Par cette journée très ensoleillée il est bon de déguster une bonne salade de fruits frais.

Les étales du marché regorgeaient de beaux fruits, il y avait l’embarras du choix.

J'en ai sélectionné un grand nombre pour réaliser ma salade de fruit jolie, jolie, jolie...

  

Salade de fruits d’été

 A.jpg

 

D.jpg


Pour 5 personnes

Préparation : 20 minutes – Cuisson : 15 à 20 minutes - refroidissement : 1h

 

Ingrédients

- 3 nectarines à chair blanche

- 4 abricots

- 4 prunes jaunes

- 1 mangue

- 2 pommes de la variété pink lady ou royal gala

- 2 bananes

- 1 melon

- 1 carambole

- 15 à 18 lychees frais ou en boite

- ½ de citron vert

- 1 orange

- 1 gousse de vanille fendue en 2

- 1 bâton de cannelle

- 1 étoile anisée (badiane)

- 3 c.s. de sucre

- 50 cl d’eau

- 25 cl de crème liquide épaisse pour une chantilly (facultatif)

- 1 poignée de feuille de menthe (facultative)

 

Préparation & cuisson

Dans une casserole, ajouter le sucre, l’eau, les graines de vanille, la badiane, le bâton de cannelle, mélanger et mettre sur le feu pour réaliser un sirop.


B2.jpg

 

B3.jpg

Presser le jus d’orange, le citron vert et réserver. 5 minutes avant la fin de cuisson du sirop incorporer le jus d’orange-citron vert et laisser ce liquide refroidir.

Eplucher et dénoyauter les abricots, les nectarines, les prunes, les pommes, les bananes, la mangue, et les lychees. Confectionner des billes de melon, de pommes avec une cuillère parisienne.

Découper les abricots, les nectarines, les prunes, les bananes, la mangue en petits cubes. Trancher le carambole et râper des zestes de citron vert et réserver.

Dans un grand bol verser le sirop, ajouter les fruits et mélanger doucement.


C.jpg

 

B.jpg

 

M

Entreposer la salade de fruit au réfrigérateur et la sortir une bonne heure avant de la consommer pour apprécier au mieux la saveur de chaque fruit.

  E

 

F.jpg

 

I.jpg

Vous pouvez les dresser dans des coupes ou coupelle ou de grands verres, saupoudrés de citron vert ou/et avec une pointe de chantilly.

 G.jpg


K.jpg

H

 

L.jpg

 

Régalez vous ! et à bientôt !

Merci à ma petite soeur et sa petite famille qui ont éprouvé un réel plaisir à savourer cette salade. Un grand Merci pour leur soutien et aussi à toutes les personnes qui suivent mes aventures culinaires !

Mon blog avance doucement, sûrement et c'est grâce à vous tous !

Merci pour les fleurs mon Roméo ! elles sont magnifiques ! 


Commentaires

Publié dans #Desserts

18 Juillet 2012

Bonjour à tous, 'Les Séductions du Palais', un Voyage Exceptionnel sur les traditions de la table chinoise à travers une centaine d’objets provenant du Musée national de Chine et une sélection d’œuvres issue du Musée des arts asiatiques Guimet.

 

A

L’exposition se tient au Musée du Quai Branly à partir du 19.06.2012 au 30.09.2012

Elle est scindée en deux 2 temps principaux :

Une première partie, à dominante historique, plante le décor selon les principales étapes de son développement chronologique en passant par les différents types de vaisselle, les diverses créations, inventions, les nombreux aliments et préparations…

 

 

B

Une seconde partie qui dévoile et développe une approche différente de la cuisine chinoise, dans son déploiement géographique.

 

C

Un réel bonheur pour les yeux, la culture et le goût !

 


Commentaires

18 Juillet 2012

Raïta aux concombres

 

A.jpg

 

B.jpg

Pour 4 personnes

Préparation : 15 minutes

 

Ingrédients

- 1 concombre de taille moyenne

- 1 botte de menthe

- ½ gousse d’ail

- 1 yaourt nature à texture épaisse bio (style grecque)

- 2 à 3 c.s. d’huile d’olive

- ¼ de jus de citron vert ou jaune

- 1 petit piment vert (facultatif)

- Sel et poivre du moulin

 

Préparation

Eplucher le concombre, le fendre en deux, ôter le cœur et l’émincer. Dans le bol mixeur mettre les feuilles de menthe nettoyées et rincées, l’ail, le piment vert épépiné, les cœurs de concombre et 1 c.s. d’huile d’olive et les écraser.

 

C.jpg

 

Dans un bol verser la purée de menthe, ajouter le yaourt, le jus du citron, l’huile d’olive, le poivre et mélanger délicatement. 

  C2

 

Saler le raïta au moment de servir sinon le concombre risque de dégorger et il ne vous reste plus qu’à le déguster !

 

E.jpg

 

Dresser dans des petits bols ou plats individuels afin que chaque convive puisse tremper un morceau de papadum, pharata, chapati ou naan...

 

F.jpg

A bientôt !


Commentaires