30 Août 2013

Bonjour à tous, il fait beau, chaud, un temps idéal pour déguster une salade des iles. Ma little sist rentre des vacances et voilà ce qu'elle m’a rapporté de sa valise un bel ananas victoria, un pot de miel au lychee, une pierre de lave du volcan de la Piton de la Fournaise… de l’Ile de la Réunion.

L’ananas est à maturité alors j’ai pensé confectionner une recette bien relevée, fraîche avec ce fruit délicat et très savoureux. Une salade d'ananas victoria parfumée à la menthe et à la citronnelle qui vous ouvre l'appétit et avec le dépaysement en prime ;-) 

J'ai ma petite préférence question ananas et ne m'en voulez pas d'accord, c'est la variété 'victoria que j'apprécie grandement, c'est un peu normal pour une fille des îles. Alors vous verrez très rarement une autre catégorie ici. Vous comprenez c'est comme avec la moutarde, on préfère choisir celle bien de chez nous de la ville de Dijon plutôt qu'une autre.

La chair d'ananas victoria est si douce, je l'ai combiné avec des concombres, du poivron rouge, des feuilles de batavia, des noix de cajou et des condiments. Une salade bien gourmande et renversante pour les papilles. J'ai dressé ma salade directement dans l'ananas c'est plus jolie non !

 

Salade d’ananas à la menthe-citronnelle

 

A

 

B

 

Pour 2 personnes - Préparation : 20 minutes

 

Ingrédients

- 1 ananas victoria

- 6 feuilles de salade verte (batavia ou romaine ou laitue…)

- ½ poivron rouge ou vert

- ½ concombre

- ¼ d’oignon blanc

- 1 gros morceau de gingembre

- 8 feuilles de menthe

- 1 tige de citronnelle

- 1 c.s. de vinaigre de riz

- 1 c.s. d’huile de sésame

- ½ c.c. de sauce soja clair

- le jus d’½ citron vert

- 1 petit piment rouge

- 1 c.s. de sucre en poudre

- 2 pincées de sel

- Quelques noix de cajou

 

Préparation

Epluchez le concombre, le gingembre, l’oignon et taillez les en fines lamelles. Emincez les feuilles de salade, le poivron, la menthe, le piment rouge et la tige de citronnelle. Ecrasez grossièrement les noix de cajou. Fendez l’ananas en deux dans sa longueur, découpez le centre en laissant ½ centimètre des bords pour conserver les yeux de l’ananas dans l’écorce. Taillez en deux le centre de l’ananas et émincez les deux morceaux. Faites ces mêmes opérations avec l’autre moitié d’ananas.

 

C.jpg

 

Dans un grand bol incorporez, le vinaigre de riz, la sauce de soja, le sucre, le sel, le jus de citron vert, l’huile de sésame et mélangez tous ces ingrédients. Ajoutez, le gingembre, la citronnelle, l’oignon et remuez le tout. Incorporez le poivron, l’ananas, et mélangez. Ajoutez le concombre, la salade verte, la moitié des feuilles de menthe et mélangez doucement. Dressez la salade dans chaque écorce d’ananas, saupoudrez de piment, de menthe et de noix de cajou.

 

D

 

E

F

Voilà une entrée originale au goût et au parfum suaves...mon ile n’est pas loin !

Bonne appétit à tous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Publié dans #Entrées, #Food

28 Août 2013

Bonjour, encore une belle journée qui se termine et je cuisinerais bien un plat végétarien pour mon diner de ce soir avec pleins de légumes, des féculents et du tofu. Cela fait un moment que j’en ai pas mangé et il est source de protéine et se complète bien avec les légumes. Allez c’est parti ça se passe en cuisine !

 

Nouilles sautées au tofu

 

A

 

B

 

Pour 4 personnes - Préparation : 20 minutes - Cuisson : 10 à 12 minutes  

 

Ingrédients

- 6 boules de nouilles (blé tendre)

- 200g de tofu ferme

- 200g d’haricots verts

- 1 poivron vert ou rouge

- 200g de champignons de paris

- 1 à 2 courgettes vertes

- 1 poignée de jeunes pousses d’épinard

- 1 gousse d’ail

- 1 morceau de gingembre

- 2 c.s. d’huile de tournesol

- 2 c.s. sauce soja épaisse

- 1 c.s. sauce soja claire (marque Kikkoman)

- 1 c.s. de vinaigre de riz

- 30cl de bouillon de légume

- Sel et poivre du moulin

- quelques graines de sésame

 

Préparation et cuisson 

Emincez  le poivron, les courgettes, les champignons et les haricots verts dans leurs longueurs. Ciselez l’ail et le gingembre. Découpez le tofu en cube. Plongez les nouilles dans une eau bouillante et les laissez cuire pendant 3 minutes. Versez les nouilles dans une passoire afin de les égoutter.

 

C.jpg

 

Dans un wok ou dans une grande poêle faite chauffer l’huile, ajoutez l’ail, le gingembre et mélangez. Incorporez le tofu, le poivron, mélangez et ajoutez les haricots verts, les courgettes et faites sauter tous ces ingrédients pendant 1 minute. Ajoutez les sauces, le bouillon de légumes et mélangez à nouveau.

 

D.jpg

 

Laissez réduire un peu la sauce tout en continuant de remuer, à cette étape ajoutez les champignons, les feuilles d’épinard et rectifiez l’assaisonnement. Finissez en incorporant les nouilles en deux parties et mélangez délicatement afin que tous les légumes et la sauce enrobent bien les nouilles. Dégustez ces nouilles sautées au tofu accompagnées d’une sauce à l’ail relevée. 

 

E

 

F

Vous savez tous, j’aime photographier la cuisine mais aussi la nature alors je clôture cet article avec quelques photos prises à la maison de campagne.

 

G

 

Les premières mirabelles - d'habitude à cette période de l'année l'arbre est rempli de mirabelle

 

H

 

Mirabelle qui se dissimule sous sa feuille verte, oh je te tiens !

 

I

 

L'arbre à Mirabelle - Quelle taille !

 

K

 

Un papillon par ci par là dans le vent...il en existe encore à la campagne

heureusement car il est rare d'en voir en ville

 

L

 

Quelle résistance l'hortensia qui s'épanouisse et fleurisse chaque année

et tellement jolie à admirer !

 

Bonne appétit et bonne fin de soirée à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

22 Août 2013

Bonjour à tous, le soleil brille, quel temps agréable, tranquille, et parfait pour déguster une bonne salade bien fraîche et avec pleine de saveur. Je vous propose une salade originale à base de nouilles soba. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les nouilles soba alors une petite présentation s’impose. Ce sont des nouilles japonaises élaborées à partir de farine de sarrasin et d’eau.

Ces nouilles sont très fines et brunes. Le mot « Soba » signifie sarrasin en japonais. Il en existe différentes variétés : Les « Juuwri » : soba composées exclusivement de farine de sarrasin. Les« Ni-hachi », composées de 80% de sarrasin et 20% de farine de blé, les « Sarashina soba » composées de farine de sarrasin tamisée et les « Inaka sob » dans ce cas la farine n’est pas tamisée. Il en existe aussi des parfumées : au thé vert, aux algues…

Petite histoire, elles furent leur apparition depuis l’ère Edo (1603-1868) et furent consommées pour pallier les carences de vitamine B1 au sein de la population aisée japonaise. A cette époque ces nouilles se nommaient : « sobakiri ». Peu de temps après, elles furent célèbre, populaire et furent consommées pour toutes occasions. Elles sont cuisinées chaude ou froide.

De nos jours, elles ne sont plus produites manuellement mais fabriquées par un procédé industriel. Pour les curieux et pour ceux qui aiment la lecture un article plus complet sur les différentes préparations des nouilles soba au Japon vous attend à la fin de ma recette en provenance de clikjapan.org.

 

Salade de soba au saumon-sésame

 

  A

 

B

 

Pour 2 à 3 personnes – Préparation : 15 minutes – Cuisson : 4 à 6 minutes

 

Ingrédients

- 1 paquet de nouille soba

- ½ poivron

- ½ concombre

- 2 petites carottes

- 4 tranches de saumon fumé

- 1 gros morceau de gingembre

- ½ gousse d’ail

- quelques feuilles de menthe

- 1 c.s. de vinaigre de riz

- 1 c.s. d’huile de sésame

- 1 c.c. de sauce soja clair

- 1 à 2 c.c d’huile pimenté (facultatif)

- le jus d’½ citron vert

- 1 petit piment rouge

- 1 c.s. de sucre en poudre

- 2 pincées de sel

- 2 pincées de graines de sésame

- 1 casserole d’eau

 

Préparation et cuisson

Dans une casserole faites bouillir l’eau pour la cuisson des nouilles soba. Dès que l’eau est frémissante, plongez les nouilles et les laisser cuire al dente. Versez dans une passoire les nouilles, passez les sous l’eau froide pour stoppez la cuisson, les refroidir et les égouttez.

 

C.jpg

 

Epluchez les légumes et réalisez des fines lamelles avec un économe. Taillez finement le gingembre, l’ail, les feuilles de menthe, le piment rouge et le saumon fumé. Dans un grand bol incorporez, le vinaigre de riz, la sauce soja, le sucre, le sel, le jus de citron vert, l’huile de sésame et pimenté mélangez bien le tout. Ajoutez l’ail, le gingembre et remuez à nouveau. Incorporez les légumes petit à petit et mélangez délicatement.

 

D.jpg

 

Ajoutez les nouilles soba et remuer doucement, incorporer le saumon fumé en dernier, arrosez de sésame, quelques gouttes d’huile de piment, et de feuille de menthe. Dressez la salade de soba au saumon dans un joli plat et il ne vous reste plus qu’à la savourer.

 

G

 

H

I

 

Les différentes préparation du soba au Japon

 

Les plats chauds 

Les soba sont le plus souvent présentés dans un bol de soupe ou de bouillon de tsuyu chaud. Le nom du plat peut varier en fonction des ingrédients ajoutés à cette base.

 

La sauce « tsuyu » ou « soba tsuyu » 

Cette sauce est un mélange de bouillon de dashi (extrait d’algue konbu (昆布) et de bonite séchée), de « mirin » et de « kaeshi » (une sauce de soja sucré). Cette sauce peut être rehaussée par de la ciboule finement coupée et/ou du wasabi. La sauce est utilisée froide en assaisonnement pour les plats froids ou plus légère et diluée dans un bouillon pour les plats chauds.

 L’ensemble peut ainsi être rehaussé de ciboule finement coupée (Kake soba 掛け蕎麦), d’un mélange de 7 épices dénommé Shichimi tōgarashi (七味唐辛子), dalgue nommée wakame (Wakame soba (わかめ蕎麦) ou de champignons nameko (Nameko soba (なめこ蕎麦)). Il est possible d’adjoindre aux soba du tofu frit (aburaage). Le plat est alors nommé « Tanuki soba » (たぬき蕎麦) dans la région du Kansai et « Kitsune soba » (きつね蕎麦) dans la région du Kantô.

Les « Tanuki soba » (たぬき蕎麦) de la région du Kantô sont des soba servies avec le même type de pate frit servant au tempura (sorte de beignets salés). On propose souvent en accompagnement  des tempuras à la crevette. Dans le Kansaï cette recette au tempura porte le nom de « Haikara soba » (ハイカラ蕎麦) ou « tempura soba ».

Les « Tsukimi soba » ( 月見蕎麦), sont des soba cuits dans un bouillon dans lequel est jeté  un œuf cru. L’œuf se cuit au contact du bouillon.

Les « Tororo soba » (とろろ蕎) sont présentées avec du tororo. Le tororo est un tubercule proche de ligname.

Les  « Sansai soba » (山菜蕎麦) sont des soba mélangées avec certaines plantes sauvages comme la fougère japonaise (zenmai), de la pousse de bambou (takenoko)…

Lorsque les soba sont servies avec de la ciboule et du canard on nomme le plat de soba « Kamonanban » (鴨南蛮). Quand les soba sont présentées avec du hareng séché l’ensemble est appelé Nishin soba.

 

Les plats froids 

Les soba sont souvent présentées sur un plat de bambou laissant les nouilles s’égoutter. Ce récipient se nomme Zaru. Les soba froides ainsi servies sont accompagnées d’une sauce appelée « soba tsuyu ». Ce plat très classique porte le nom de "Mori soba" (盛り蕎麦).

Lorsque des morceaux de « nori » séchées (algues) sont parsemées sur les soba froide, le plat est renommé « Zaru soba » (笊蕎麦).

Enfin lorsque les soba froides sont agrémentées de graines de soja cuites et fermentées (nattô), de tororo (sorte de purée de tubercule proche de l’igname), d’oroshi (Daikon (radis) râpé) ou encore de gombo (okra) le plat se nomme « Hiyasi soba ».

Bien que cela ne soit pas une façon traditionnelle de déguster ces pâtes, les soba peuvent aussi se déguster en salade. Cette nouvelle mode d’accompagner ces nouilles n’est pas très répandue au Japon est résulte d’influences occidentales. Les soba sont alors accompagnées de légumes et  d’un assaisonnement à base de sésame.

A noter l’existence de « Soba maki ». Dans cette recette, à l’instar des makis, les soba froides sont enroulées dans des feuilles de nori (algue).

 

J'espère vous avoir donné l'envie de cuisiner et de goûter les soba. Il me reste plus qu'à réaliser toutes ces recettes et ajouter ma petite touche personnelle.

Bonne appétit à tous et comme on le dit en japonais Itadakimass !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Publié dans #Entrées, #Food

14 Août 2013

Bonjour, le soleil brille et mes petites plantations se portent bien et grandissent à vue d’œil. Oh les belles mini tomates ! J'ai réalisé une tarte simplissime et légère avec ces jolies tomates du jardin.

Jardiner j'adore ce contact avec la nature et cela ne date pas d'hier puisque j'ai cotoyé la terre depuis que je suis toute. C'est ma grand mère qui m'a initié à cette activité car elle cultivait ces fruits et légumes.

Tout ce que l'on consommait provenait de son potager, verger et poulailler et je peux vous dire que c'est bien meilleur que les produits que l'on commerce aujourd'hui, y a pas photo. Heureusement que l'agriculure biologie refait surface et que l'on constate que n'est pas tout rose la production intensive des végétaux.

Aujourd'hui, j'ai confectionné une tarte à la tomate du jardin avec du fromage de chèvre bien de chez nous. C'est une petite entrée simple mais savoureuse. La tomate et le fromage de chèvre c'est une harmonie de goût lorsqu'on les associe. 

Et hop en cuisine !

 

Tarte fine à la tomate-chèvre

 

 A

 

B

Pour 6 à 8 personnes - Préparation : 15 minutes - Cuisson : 14 à 16 minutes à 190°C

 

Ingrédients

- 1 pâte feuilletée bio

- 1 dizaine à 1 quinzaine de petite tomate

- 1 bûche de fromage de chèvre

- 2 c.c. de moutarde

- 3 c.c. d’huile d’olive

- des herbes de provence

- 1c.c. de miel (facultatif)

 

Préparation et cuisson

Qu’on se le dise réaliser une pâte feuilletée n’est pas une mince affaire, je pourrais comparer cela à la préparation des macarons donc il faut de bon ingrédient, des gestes précis pour travailler la pâte, des opérations répétées : travail de la pâte, temps de repos, pliage juste pour le feuilletage… et de la patience. Je n’excelle pas encore dans la confection d’une pâte feuilletée alors j’en ai choisi une bio pour un résultat équivalent. Découpez les tomates et la buche de chèvre en rondelles pas trop fines.

 

D.jpg

 

Etalez la pâte feuilletée sur un papier sulfurisé et percez la avec une fourchette pour éviter qu’elle gonfle de trop lors de la cuisson. Etalez la moutarde sur toute la pâte, saupoudrez d’herbes de provence, disposez les tomates et les fromages de chèvre. Saupoudrez à nouveau d’herbes de provence, arrosez d’huile d’olive et de miel. Déposez délicatement la tarte avec sa feuille de papier sulfurisé sur une grille en la faisant glisser. Préchauffez le four à 190°C et enfournez la tarte à la tomate-chèvre pendant 14 minutes, durée à varier selon votre four (si chaleur tournante ou pas).

 

 E.jpg

 

F.jpg

 

G.jpg

Dégustez une part de cette tarte fine à la tomate-chèvre tiède avec une petite salade pour une entrée complète ou au déjeuner.

 

J

 

K

 

L

 

 

 

Mes tomates tombées à croquer

Bonne journée à vous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Publié dans #Entrées, #Food

8 Août 2013

Bonjour à tous, aujourd’hui j’avais envie de faire un geste de solidarité en ce jour placé sous le signe du partage, de convivialité, de tolérance… ainsi j’ai préparé des petits biscuits tout simplement afin de les offrir à ma famille, mes amis et mes voisins. Sur mon ile nous avons habitude de côtoyer toutes les religions et ça depuis une éternité. Il y règne une telle harmonie, de « peace and love ».

Ma grand-mère me disait toujours tout découle du respect et qu’au quotidien nous apprenons de la culture des uns et des autres…

Demain à Maurice sera célébré l’ »Eid ul Filtr » un jour spécial tout comme les fêtes du Thaipoosam Cavadee, du nouvel An Chinois, du Maha Shivaratree, de Ganeh Chaturthi, de la Vierge Marie, de la Toussaint, du Divali…et tout cela dans un esprit d’équité.

Je vous propose une recette simple de petits sablés à la fleur d'oranger accompagné d'un bon thé à la menthe fraîche. J'apprécie beaucoup la fleur d'orange puis c'est lingrédient phare dans les pâtisseries et biscuits orientaux. Je n'ai pas pu faire l'impasse sur son arôme qui parfume à merveille les petits lune de l'orient :)

 

Petits sablés lune à la fleur d’oranger

 

A

 

B

 

C

 

Pour 35 à 40 biscuits  - Préparation : 20 minutes  - Repos : 1h - Cuisson : 13 à 15 minutes

 

Ingrédients

- 110g de farine

- 40g d’amande en poudre

- 85g de beurre 

- 30g de sucre cristallisé

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1 jaune œuf bio

- 1 pincée de sel

- 2 pincées de cannelle en poudre

- 1 c.s. de fleur d’oranger

- sucre glace ou de semoule pour saupoudrer

 

Préparation 

Dans un bol moyen ajoutez le beurre fondu, les sucres, mélangez avec un fouet, incorporez la poudre d’amande, le jaune d’œuf, la fleur d'oranger et remuez à nouveau. Ajoutez le sel, la farine petit à petit dans l’appareil précédent et mélangez avec une maryse.

 

D

 

Travaillez  la pâte jusqu’à obtention d’une boule bien ferme. Filmez et laissez reposer la pâte au frais pendant 1h. Prélevez un morceau de pâte, façonnez-la en un petit boudin et courbez la en lui donnant la forme d’un croissant de lune.Déposez la petite lune sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

 

E

 

Recommencez ces opérations jusqu’à ce qu’il ne reste plus de pâte. Préchauffez le four à 180°C, enfourner les petites lunes et laissez les cuire pendant 13 minutes. Temps de cuisson à varier en fonction du four utilisé (si chaleur tournante ou pas).

 

F

 

Saupoudrez les biscuits de sucre glace ou à la sortie du four du sucre semoule.

 

G

 

Savourez ces petites lunes avec un bon verre de thé à la menthe. Tiens, il flotte dans l'air comme un parfum de Marrakech !

 H I

 

Bonne soirée, Bye !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

7 Août 2013

Bonjour à tous, vous allez bien j’espère, cela fait un moment et oui c’est la période des vacances et mon blog est un peu en pause. Par ce temps agréable aujourd’hui et frais j’avais envie de déguster un bon petit café qui sort un peu de l’ordinaire, comme vous le savez tous, je ne consomme que rarement du café. Un brin d’épices, du chocolat, du café, une larme de crème et voilà mon café-chocolat épicé est prêt !

A ma grande surprise mon Roméo avant son départ pour les vacances vers une ile paradisiaque, m’a offert une belle boîte de mes macarons préférés, ce petit il pense toujours à sa tatie.

Alors Merci tous plein mon Roméo ! Profites de la mer et envois-moi une jolie carte postale.

 

Café-chocolat épicé

 

A

 

B

 

C

 

D

 

Pour 2 tasses à café – préparation 5 min – cuisson : 5 min

 

Ingrédients

- 10g de chocolat noir à 70 % de cacao

- 20g de chocolat blanc à pâtisser

- ½ c.c. de sucre vanillé

- 20cl de lait demi-écrémé ou entier

- 1 café expresso

- 1 bâton de cannelle

- ½  gousse de vanille

- 2 à 3 pincées de poudre de cannelle

- 2 à 3 pincées de poudre de cardamone

- 2 à 3 pincées de poudre de gingembre

- 2 à 3 pincées de flocons de piment d’espelette

- 1 pincée de poudre de clou de girofle

- ½ c.c de fécule de maïs (maïzena)

- 25g de crème liquide pour la chantilly (facultatif)

 

E

Préparation & cuisson

Dans une casserole mettez à chauffer les 2/3 du lait, le café, le sucre vanillé et les épices à feu doux. Incorporer les carrés des chocolats, la gousse de vanille fendue et grattée et mélanger doucement. Diluez la fécule de maïs avec le restant de lait, ajoutez ce mélange dans la casserole et laissez l’épaissir tout en continuant à remuer délicatement. Dès que la texture devient soyeuse et lisse arrêtez la cuisson.

 

F

Montez la crème liquide bien froide en chantilly. Versez le café-chocolat épicé dans des petites tasses ou verres avec une touche de chantilly et saupoudrez de quelques flocons de piment d’espelette.

 

G

 

H

 

Un vrai délice ce café-chocolat épicé au goût prononcé, parfumé et avec les macarons Ladurée.

 

I

 

J

 

K

 

N

 

L

  M

Belle journée à tous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Publié dans #Boissons, #Food