30 Mars 2016

Mon Chirashi d'inspiration du traditionnel plat de Kyoto au Japon ♥

Bon ce n’est pas encore la version traditionnelle du Chirashi de Kyoto puisqu’il manque les œufs de saumon mais je m’en suis inspirée pour vous proposer une recette toute aussi savoureuse. J’adore réaliser ce plat équilibré et coloré tant apprécié au Japon. Là bas à cette période de l’année les cerisiers sont en pleine floraison, la cuisine se compose et se prépare au rythme des saisons. J’aime la gastronomie du pays du soleil levant et elle ne se résume pas seulement par les célèbres sushis ou makis que nous raffolons dans l'hexagone mais par d’autres mets qui tiennent une place importante dans la culture et dans le cœur des japonais entre autre le chirashi. Je pourrais vous en citer toute une liste de plat dont je me suis intéressée depuis un moment et surtout que j’ai connu grâce aux différents contacts avec des vrais japonais ^^

Ce qui est bien avec le chirashi, ce classique de la cuisine nippone c’est que l’on peut varier les plaisirs en modifiant les ingrédients et ainsi apporter sa petite touche personnelle mais veillez à conserver la base avec le riz vinaigré sinon vous risquez de vous aventurer dans un autre art culinaire (ÔvÔ)

Je ne sais pas si je vous ai déjà fait l'introduction sur le tamagoyaki’ car celui-ci fait partie intégrante de la recette du chirashi. Il me semble que je vous ai présenté le 'tamagoyaki' lors de la confection de l‘omurice’, une autre spécialité venue tout droit de l’Asie. C’est l' omette japonaise et sa particularité c’est qu’elle est sucrée et salée. Les tamagoyakis sont souvent présents dans les bentos lunch, ils sont roulés et garnis au centre avec du fromage, des légumes (feuilles d’épinard). Je suis en admiration par la dextérité des chefs japonais qui réalisent le tamagoyaki, c’est tout un art et tout un savoir notamment dans la cuisine kaiseki. La gastronomie kaiseki je vous en ai déjà parlé ici. Il y a tant de recette que j’aimerais créer et partager avec vous sur ces découvertes gustatives qui font voyager nos papilles mais le temps me manque grandement. J'essayerai de faire l'impossible et de vous poster un peu plus sur ces authentiques recettes japonaises.

Je vous souhaite une belle soirée les amies  (^-^)

Mon Chirashi d'inspiration du traditionnel plat de Kyoto au Japon ♥
Mon Chirashi d'inspiration du traditionnel plat de Kyoto au Japon ♥

Ingrédients

 * Préparation du riz à sushi ou maki

- 2 verres de riz

- 3 verres d’eau

- 2,½ c.s. de vinaigre de riz

- 2 c.c. de sucre en poudre

- ½ c.c. de sel

 * Préparation de la garniture

> œuf, ‘tamagoyaki’

- 2 œufs bio

- ½ c.c. de sucre

- 1 c.c. de dashi

- 1 pincée de sel

- 1c.s. d’huile

> le reste de la garniture

- 1 dizaine de crevette ou gambas fraîche

- 1 verre de petit pois

- 5 champignons shiitake, de paris…

- 4 fines rondelles de racine de lotus

- 1 petite carotte

- ½ gousse d’ail

- 1 cm de gingembre

- 1 c.c. de sauce de soja claire

- 10g de beurre

- 2 c.s. d’huile végétale

- sel et poivre du moulin.

Mon Chirashi d'inspiration du traditionnel plat de Kyoto au Japon ♥

Préparation & cuisson

Pour la préparation du riz à sushi ou à maki clic ici

1 - Battez les œufs en y ajoutant le sucre, le dashi, le sel puis chauffez dans une grande poêle l’huile et réalisez une omelette fine. Débarrassez l’omelette dans une assiette et découpez en fine lamelle.

2 - Otez la tête des crevettes, incisez les carapaces, avec un couteau bien aiguisé fendez les en deux.

3 - Epluchez la carotte, l’ail et le gingembre puis taillez la carotte en forme de fleur et émincez l’ail et le gingembre.

4 - Nettoyez les crevettes, rincez les sous un filet d’eau froide puis les égouttez dans une passoire. 5 – Faites sauter les crevettes au wok avec une cuillère à soupe d’huile végétale, l’ail, le gingembre, poivrez et salez légèrement. Débarrassez-les sur une assiette et réservez.

5 - Brossez les champignons de paris, tranchez les et faites les sauter au wok à peine une minute avec une pincée de sel et de poivre et une cuillère à soupe d’huile végétale.

6 - Taillez les rondelles de racine de lotus en morceaux et faites sauter au wok avec les fleurs de carotte, les petits pois (si vous ne les avez pas incorporé à la cuisson du riz dans le rice-cooker) poivrez et salez avec parcimonie.

7 - Dressez dans une assiette ou bol le riz à sushi ou maki et garnissez de crevette, de tamago et de légumes.

Mon Chirashi d'inspiration du traditionnel plat de Kyoto au Japon ♥

Accompagnez ce chirashi de Kyoto avec quelque lamelle de gingembre confit et d’un trait de sauce de soja.

Mon Chirashi d'inspiration du traditionnel plat de Kyoto au Japon ♥

Prenez soin de vous et à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Publié dans #Plats, #Food

21 Mars 2016

Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris

Le week-end dernier, une belle exposition sur l'univers du traditionnel Yokan japonais se déroulait en plein cœur de Paris, dans le Marais pour être plus précise, le quartier historique et très branché. Une invitation au voyage de nos sens et d’un tel raffinement. Le Yokan, connaissez-vous ! La première fois où je suis tombée en admiration par ces délicates douceurs ce fut à ma première visite à la Japan expo. J’ai été agréable surprise et conquise par cette saveur unique et authentique. Alors lorsque le ‘Collectif Yokan' a choisi en premier notre capital pour présenter leur savoir-faire sur ces délices sucrés artisanal japonais du XIVe  siècle, pour rien au monde j’aurais voulu rater ce précieux rendez-vous, pour tout fan de la culture et de la gastronomie japonaise qui se respecte.

Un peu d’histoire sur cette fine pâtisserie tant appréciée par les japonais. Il faut remonter à quelques siècles pour la naissance du Yokan, ce fut la maison Toraya, le précurseur dans la confection et la commercialisation de ce gâteau. La distribution débuta à la fin de l’ère Muromachi, au milieu du 16ème siècle et la petite entreprise artisanale est même le fournisseur officiel de la Cour Impériale tout au long de son histoire. Aujourd’hui, on comptabilise 80 boutiques au Japon. La boutique parisienne fut inaugurée en 1980 au 10 rue Saint Florentin. Ensuite plusieurs maisons (Shibetsuyoukan Honpo co., Ltd ; Kaishindo Co., Ltd ; Aoyagiseike Co., Ltd. ; Yoneya Co,. Ltd. ; Obusedo Corporation ; Ganyuudou CO., Ltd. ; Tsuchiya Co., Ltd. ; Koeido Co., Ltd. ; Suzukake Co., Ltd. Muraoka Sohonpo Co., Ltd…. ) de différentes régions au Japon se sont mises dans la production du Yokan. Chacun a fait du Yokan sa spécialité en fonction des ressources de la région par exemple l’Obusedo Corporation, utilise des marrons locaux pour la fabrication de cette pâtisserie en remplacement de la pâte d’haricots rouges (azuki).

Le yokan se décline à l’infini de part ces couleurs, ces formes, ces parfums, en fonction des saisons  et il est bénéfique aussi pour la santé. Il est constitué essentiellement d’ingrédient naturel et donc sans aucune composition chimique. La base restant la même : haricot rouge (azuki), sucre traditionnel (Wasambon-tô), et du agar-agar. Il est dégusté pour de nombreuses occasions, lors de la cérémonie de thé, des mariages, anniversaire… mais il n’est pas réservé uniquement pour les fêtes puisque de nos jours la pâtisserie s’innove et il existe également des modèles pour les picnics et autres sorties. Le packaging ne reste pas en marge non plus, il est soigné et chaque yokan est renfermé délicatement dans  un emballage cartonné ou dans un écrin au design minimaliste, sobre, fleuri… et fun aussi.

L’exposition s’articule autour de trois grands pôles : la présentation, la démonstration et la dégustation. Les Yokan sont présentés dans une vaste salle épurée et sur plusieurs étages. Toutes ces merveilles sont conservées dans de grandes vitrines et illustrées par des affiches explicatives. A l’étage chaque compagnie a son petit espace avec ces produits en vitrine, elle nous invite à découvrir leur spécialité par une présentation puis vient la dégustation. Du classique Yokan à celui du moderne, oh quel régal pour le palais ! Les petites douceurs qui ont retenu mon attention sont ceux au sésame ensuite le yokan au caramel. Ils étaient très fins et frais en bouche avec leurs textures un peu fluides et pourtant visuellement ils paraissaient compacts. Un autre étage est consacré à la démonstration avec les maîtres pâtissiers japonais qui excellent dans cet art. Des wagashi de toutes beautés étaient réalisés par les maîtres, on en a prit pleins les yeux. J’ai eu l’occasion d’échanger avec des japonais et notamment avec une très aimable collaboratrice appartenant à la boutique Koeido Co., Ltd., la plus ancienne à Okayama puis spécialisée dans la confection du gâteau ‘Kibi-dango’ et très apprécié par le seigneur Ikeda.

A mon grand regret, aucun produit n’était proposé en vente mais vous pouvez en trouver à la boutique de Toraya à Paris. On a passé un agréable moment et avec une bonne dose d'évasion ;-)

Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris

Exposition, démonstrations, dégustations

Un parcours gustatif et sensoriel - Une scénographie originale et ludique. L'alliance du beau et du bon.

Sorry pour la qualité des photos de l'exposition Yokan collection, elles ont été prises avec un basic smartphone :-(

Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris

La petite pause gourmande en compagnie des Yokan au thé vert matcha, aux haricots rouges puis une autre variété d'haricot rouge entier.

Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris
Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris

Wagashi à la Japan expo

Yokan, la pâtisserie traditionnelle nippone s’expose à Paris

Je vous souhaite une belle fin de journée et très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

17 Mars 2016

Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs

C’est bientôt le retour du printemps ! La saison que je préfère pour ces douces et harmonieuses couleurs et qui éveillent en nous la gaieté et la bonne humeur. Il y règne une joyeuse atmosphère avec ces arbres qui bourgeonnent, ces fleurs qui s’éclosent et ces oiseaux qui chantent à tue tête. Une envie irrésistible d’inviter cette magnifique ambiance au sein de notre 'sweet home'. Pour cela rafraîchissons notre interieur et notre table avec ces teintes vives ou pastels afin de profiter pleinement de cet ensoleillement et de voir la vie en rose.

Le printemps c’est l’occasion aussi de renouer avec son jardin ou son balcon, décorer son intérieur, dresser une jolie table en combinant des matières et avec des tons pétillants, puis il y a ces événements qui nous tiennent à cœur entre autres la traditionnelle fête de Pâques, les rendez-vous avec les passionnés par la nature, l’art du jardin, qu’ils nous tardent de rencontrer lors des salons ou expositions.

Ma table s’est mise au vert ! Un coloris incontournable pour exprimer les beaux jours, la nature, le côté écologique aussi. Je vous propose aujourd’hui une table de fête pour Pâques et fraîchement colorée pour la renaissance du printemps. Vous l’auriez compris la couleur dominante de cette table champêtre est le vert et associé à des notes acidulées. Les jolies assiettes ‘piume vert’ aux décors délicats et fleuris, les verres  ‘crazy color yellow et ‘purple’ sont à l’honneur aussi pour cette table qui respire le grand air. Le beau dégradé de couleur de ces verres, leurs jeux de lumières, ces tracés  épurés, tout cela apporte du peps à ma table bucolique. Des décors en papier, en chocolat se sont invités à la partie avec des lapins, cocotte en origami. Vous savez à combien je suis une mordue de cet art et dès qu’un instant se libère je me mets en pratique,  un pur moment de détente. Les enfants également peuvent se joindre et s’amuser à réaliser ces décors séduisants. Des pailles en carton et colorées ont été customisé avec des drôles de tête de petits lapins en bois, pour un côté plus fun lorsque nous allons siroter la boisson. Des petits bouquets se sont réunis au centre de ma table pour l’égayer davantage avec les premières  primevères symbolisant l’arrivée du printemps.

Je n’ai pas pu  faire l’impasse de vous concocter une gourmandise pour cette table printanière de Pâques. J’ai préparé un œuf au chocolat fourré à la crème montée à base de mascarpone, de clémentine et dressé sur un nid de crêpe parfumé à la banane et à la vanille. Une recette simple, fondante et joliment présentée sur ces belles assiettes ‘Piume green’. La fête de pâques  c’est  aussi l’occasion de se faire plaisir, de partager un bon repas, en famille, avec des amis et des enfants. Il y a également la traditionnelle ‘chasse à l’œuf’ où les bambins se ruent vers le jardin pour dénicher les petits présents au chocolat et qui vont faire bien des heureux :)

La vaisselle m’a été offerte par La Table d’Arc, la petite firme française  et ces produits sont exclusivement ‘made in France’. En ce début de l’année, l’entreprise spécialisée dans l’art de la Table et dans la décoration également, m’a proposé d’être leur ambassadrice. J’ai accepté cette demande avec pleine d’enthousiasme car je suis attachée aux valeurs qu'elle répresente c'est à dire le travail de l’artisanat, la fabrication française et donc des produits locaux. Depuis mon enfance, sa gamme de vaisselle m’accompagne au quotidien dans ma cuisine et à ma table. Souvenez-vous les célèbres tasses de nos grands-mères illustrées par une fleur de lotus ou encore les assiettes vintages avec les myosotis bleus… je pense que l’on possède tous chez soi un objet de cette marque. Je trouve aussi qu’elle propose de la vaisselle pour tous les goûts, styles, milieux et pour toutes les bourses :) Tous les produits qui ont composé ma table de Pâques printanière sont à découvrir sur le site de La Table d'Arc.

Je vous souhaite une bonne fin de journée les amis :)

Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs
Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs
Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs
Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs

Pour 6 à 8 grandes crêpes

Préparation : 15 min  - Repos : 1h - Cuisson : 15-20 min

 

Ingrédients

- Deux œufs en chocolat au lait ou noir de taille moyenne

* Pour le nid en crêpe

- 1 banane bio à maturité

- 110g de farine

- 20g de beurre fondu

- 1 gros œuf bio

- 1 pincée de sel

- 2 pincées de cannelle

- 1/2  gousse de vanille fendue et grattée

- 15g de sucre de canne

- 30cl de lait voir un peu plus si texture épaisse

- 12g de beurre pour la cuisson des crêpes

- 1/2 c.s. de rhum (facultatif)

* Pour la crème vanille-clémentine (garnissage des œufs au chocolat)

- 5 c.s. de crème de mascarpone

- 4 c.s. de crème liquide de Normandie

- ½ clémentine le jus, les zestes et la pulpe

- 2 c.c. de sucre glace

Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs

Préparation & cuisson

1 - Epluchez la banane, dans une assiette écrasez-la à la fourchette.

2 - Mélangez dans un grand bol les œufs avec les sucres puis incorporez petit à petit la farine + sel tamisés et remuez.

3 - Incorporez le beurre fondu, la gousse de vanille fendue et grattée, la cannelle mélangez puis ajoutez progressivement la crème liquide et  lait en remuant doucement. Filmez le bol et laissez-le reposer pendant une heure.

4 - Huilez une grande poêle et versez une louche de pâte tout en tournant la poêle afin que la pâte recouvre bien toute la surface. Laissez cuire à peine une minute, faites sauter la crêpe ou retournez la avec une spatule.

5 - Faites cuire l’autre face quelques secondes et déposez la crêpe dans une assiette recouverte d’une feuille de papier absorbant et maintenez les chauds avec un couvercle.

6 - Recommencez ces opérations jusqu’à épuisement de la pâte à crêpes à la vanille.

7 - Pliez une crème en deux puis en quatre dans sa longueur, taillez finement des brindilles de crêpes  et réservez

 

* La crème de mascarpone à la clémentine

1 - Pelez à vif la clémentine, taillez des suprêmes et conservez le jus et les zestes.

2 - Fouettez  la crème de mascarpone avec  la crème liquide, le jus de clémentine, le sucre glace pendant quelques minutes (environ 4 à 5 minutes  jusqu’à l’obtention d’une crème qui a de la tenue) et incorporez les zestes.

3 - Transvasez à l’aide d’une spatule la crème de mascarpone-clémentine dans une poche à douille munie d’un embout rond.

4 - Réservez au frais la crème dans l’attente de taillez les œufs en chocolat.

 

* Œufs en chocolat

1 -  Découpez tout doucement les œufs en chocolat sur le dessus avec un petit couteau d’office et conservez les capuchons de chocolat.

2 - Débarrassez au pinceau les fines particules de chocolat sur les œufs et réservez.

* Garnissage des œufs au chocolat et dressage

1 - Remplissez les œufs au chocolat de la crème montée à la mascarpone-clémentine contenue dans la poche à douille munie d’un embout rond.

2 - Dressez au centre d’une grande assiette le nid de crêpe, déposez soigneusement l’œuf en chocolat remplit de crème à la mascarpone-clémentine, posez un quartier de clémentine sur le dessus et le capuchon de chocolat.

3 - Décorez de bille ou perle de crème à la mascarpone-clémentine avec le restant dans la poche à douille et saupoudrez de zeste de clémentine et finissez en dressant sur le nid de crêpe des mini œufs pastel.

Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs
Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs
Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs
Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs
Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs
Une table de Pâques printanière &  ces petites douceurs

Prenez soin de vous et à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

10 Mars 2016

Pudding de Maïs bio à la noix de coco, le gâteau de mon enfance de ma petite Ile Maurice ♥
Pudding de Maïs bio à la noix de coco, le gâteau de mon enfance de ma petite Ile Maurice ♥

Le pudding de maïs coco c’est le gâteau de mon enfance que j’adorais dévorer. Un doux souvenir lorsque ma grand-mère m’en préparait pour le goûter, j’avais qu’une hâte c’est de m’installer et de savourer tranquillement une part de ce bon et gros flan de maïs avec une bonne tasse de thé. Il est fondant et léger comme un petit nuage. Le parfum de la vanille se mêlant à la noix de coco, un pur bonheur pour les papilles. Sa préparation est simple et nécessite peu d'ingrédient, il vous faut de la fine semoule de maïs bio, du lait bio, du sucre, de la vanille et une pointe de cardamome. Le pudding ‘maï’ comme on le surnomme sur mon île Maurice est célèbre et très prisé. Il peut se consommer au petit déjeuner ou au déjeuner et au dîner en guise de dessert et voir même d’encas. Je confectionne régulièrement ce pudding pour ma famille, les amis, pour mr Cookile qui l’apprécie grandement et sa recette est transmise de génération en génération afin de perpétuer la tradition. Alors aujourd’hui, je partage avec vous la version classique du pudding de maïs. Le secret pour la réussite de ce pudding maï c’est que la cuisson se fait à feu doux jusqu’à ce que la pâte se détache des parois de la casserole et donc quand la texture n’est plus fluide c’est le moment de verser la masse dans un plat carré ou rond ou à charlotte ou même des ramequins pour des portions individuels, en verre ou en silicone. Une large gamme de récipient s’offre à vous pour dresser votre pudding dedans. J’ai choisi ici mon moule à charlotte, cela fait un long moment que je ne m’en suis pas servie et en plus c’est l’un de mes tout premier dans la catégorie des moules à gâteaux, je l’aime bien pour son côté très pratique pour les démoulages en matière de dessert plus ou moins fragiles voir tremblotants comme les panacottas, flans et compagnies ;-)

Je pense que l’on peut également varier les plaisirs en créant des puddings aux aromes différents tels qu’ à la rose, à l’amande… et au thé vert, dans ce cas veillez à utiliser essentiellement des ingrédients naturels pour conserver l’authenticité et la qualité de ce gâteau. Vous pouvez aussi remplacer le lait par le lait d’amande pour une version cent pour cent végétale. En tout cas  j’espère que vous serez tenté par ce savoureux pudding de maïs à la saveur des îles.

Pudding de Maïs bio à la noix de coco, le gâteau de mon enfance de ma petite Ile Maurice ♥
Pudding de Maïs bio à la noix de coco, le gâteau de mon enfance de ma petite Ile Maurice ♥

Pour 6 à 8 personnes - Préparation : 10 min – Cuisson : 20 à 30 min Repos : 2h au minimum

Ingrédients

- 250g de semoule de maïs fine bio

- 35 cl d’eau

- 40 cl de lait bio

- 5 à 6 c.s. de sucre en poudre

- 2 pincées de cardamome

- 1 gousse de vanille bio

- 80 g de noix de coco râpées bio 

 

Préparation & cuisson

1 - Ajoutez dans une casserole la semoule de maïs bio, l’eau, le lait bio, le sucre, la cardamome et mélanger.

2 - Fendez en 2 la gousse de vanille, grattez à l’aide de la pointe du couteau pour extraire les petites graines et incorporez les à l’appareil précèdent.

3 -  Faites cuire à feu doux l’ensemble en cessant de remuer puis stoppez la cuisson jusqu’à une consistance compacte c’est dire que tous les liquides doivent être absorbé.

4 - Versez l’appareil dans un moule de la forme de votre choix : carré, à charlotte… et ramequin

5 - Faites refroidir le pudding puis couvrez-le d’un film alimentaire et Laissez se solidifier pendant 2h00 au minimum à température ambiante.

6 - Démoulez le pudding et le saupoudrer de noix de coco bio râpées sur le dessus.

7 - Coupez des tranches et dressez les dans des jolies petites assiettes.

Pudding de Maïs bio à la noix de coco, le gâteau de mon enfance de ma petite Ile Maurice ♥

Ce pudding de maïs peut être conservé au réfrigérateur pendant 2 jours. Pensez à le sortir en avance pour apprécier pleinement de l'ensemble des parfums.

Pudding de Maïs bio à la noix de coco, le gâteau de mon enfance de ma petite Ile Maurice ♥
Pudding de Maïs bio à la noix de coco, le gâteau de mon enfance de ma petite Ile Maurice ♥
Pudding de Maïs bio à la noix de coco, le gâteau de mon enfance de ma petite Ile Maurice ♥

J'ai dégusté une part de pudding de maïs coco avec un thé noir  d'ïle Maurice, le Corson vanilla tea. Un thé au goût subtile et délicat.

Prenez soin de vous et à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

2 Mars 2016

Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise
Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise

Il flotte un parfum de printemps avec l'arrivée du mois de mars et j’apprécie tout particulièrement cette saison. Les arbres se réveillent tout doucement de leur sommeil et se parent de bourgeons, les boutons de fleurs lèvent timidement leurs têtes, le soleil enveloppe d’une caresse  la nature pour la teinter de lumière et de couleur. Les petits oiseaux font leur retour et nous interpellent le matin par leur chant harmonieux. Le premier tea time sous un air de printemps au tendre coloris et gourmand aussi.

Des petits cupcakes concoctés en combinant deux ingrédients remplient de douceur la banane et l’amande avec un glaçage à la crème de mascarpone parfumée à la framboise. Un beau mariage de saveur en bouche par l'onctuosité du cake, le fondant et la légèreté de la crème à la framboise. Je vous rassure, je n’ai pas fait d’entorse à la règle, j’utilise des framboises de ma récolte de  septembre dernier que j’ai mis au freezer, il me reste un petit stock à écouler ;-) normalement la saison démarre au mois de juin et je suis très attentive à ce cycle. Il est vrai que cette année avec les températures printanières certaines pousses de fruits ou légumes ont pointé leur nez avec un peu d'avance alors il n'y a plus qu'à profiter de cette aubaine.

J’ai égayé ma petite table par un beau bouquet de tulipes, un petit présent du chéri, il sait à combien j’affectionne ces délicates fleurs aux larges pétales. Nous sommes dans la pleine floraison des tulipes, elle débute tôt cette année en raison de l’hiver très doux qu’il a fait. Pour l'occasion les jolies assiettes fleurs de cerisiers se sont invitées à ce sweet tea time sans oublier les couverts dégradés de rose. Nous voilà déjà au mois de mars, que le temps défile vite, il n’y a pas si longtemps nous étions au commencement de cette nouvelle année. C’est fou ça,  alors j’essaye d’optimiser au maximum ce précieux temps, malgré l'irrésistible souhait de prolonger la durée du temps :) mais bon nous le savons pertinemment que c'est demander l'impossible.

J’ai accompagné ces cupcakes avec une bonne tasse de thé noir ‘Grand Bois Chéri’ de chez Mariage Frères mais vous pouvez tout aussi bien les savourer avec un chocolat chaud.

Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise
Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise

Pour 10 cupcakes

* Base des cupcakes - Préparation : 20 min - Cuisson : 20 à 25 min à 180°C

* Glaçage crème mascarpone et décoration - Préparation : 10min – Garnissage et décoration : 15 min

 

Ingrédients

- 2 bananes bio à maturité

- 65g d’amande en poudre

- 100g de farine

- 85g de sucre

- 110g de beurre doux à température ambiante

- 2 œufs bio à température ambiante

- ½ c.c. de levure

- 1 c.c. de bicarbonate de soude

- 1 pincée de sel

- 2 c.s. de lait bio

- ½ gousse de vanille grattée pour récupérer les graines

- 1 c.c. de rhum (facultatif)

> Pour le glaçage à la crème de mascarpone et à la framboise

- 250g de crème mascarpone

- 20cl de crème liquide entière de Normandie

- 2 c.s. du coulis de framboise

- 2 à 3 c.s. de sucre glace

- ½ c.c. d’extrait de vanille bio

- 1 barquette de framboise fraîche

- 1 pointe de colorant rouge naturel (si la couleur rose n’est pas trop prononcée)

> Matériel

- Balance électronique ou classique

- Batteur électrique

-  Moules à cupcakes

-  Caissettes  solide et blanche

- 1 Grille à pâtisserie

- Spatules, cuillères à glace

- Poches à douille et embout plat

* Pour la base des Cupcakes à la banane-amande

 

Préparation & cuisson

1 - Epluchez les bananes et écrasez-les  à la fourchette dans un grand bol.

2 -  Tamisez les ingrédients secs dans un grand bol : poudre amande, farine, levure, bicarbonate de soude et sel.

3 - Mélangez  au fouet électrique le beurre pommade et le sucre jusqu’à une consistance crémeuse.

4 - Incorporez un par un les œufs tout en continuant de battre au fouet dans le mélange précèdent.

5 - Ajoutez la purée de banane, remuez puis incorporez les ingrédients secs tamisés petit à petit dans l’appareil précédent puis poursuivez de battre au fouet jusqu’à l’obtention d’une texture de pâte lisse et homogène.

6 - Garnissez les caissettes  de pâte à l’aide d’une cuillère à glace en les remplissant jusqu’aux 2/3 car les cupcakes vont gonfler pendant la cuisson.

7 - Enfournez les cupcakes au chocolat 20 à 25 minutes à 180°C et variez la durée de cuisson selon le four utilisé (chaleur tournante ou pas). Ils sont cuits quand la pointe d’un couteau ressorte sèche.

8 - Laissez les cupcakes refroidir sur une grille ou sur une plaque à pâtisserie.

* Pour le glaçage à la crème de mascarpone et à la framboise

> Glaçage & décoration

1 - Otez une dizaine de framboise, réservez-les, écrasez à la fourchette le reste des framboises et passez la pulpe au chinois pour récupérer essentiellement le coulis.

2 - Fouettez  la crème de mascarpone avec  la crème liquide, le coulis de framboise, le sucre glace et l’extrait de vanille pendant quelques minutes (environ 4 à 5 minutes  jusqu’à l’obtention d’une crème qui a de la tenue).

3 - Transvasez à l’aide d’une spatule la crème de mascarpone-framboise dans une poche à douille munie d’un embout plat.

4 - Décorez chaque cupcakes d’une couche de crème mascarpone-framboise en réalisant une jolie fleur. 

 

 

Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise
Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise
Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise
Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise
Tea time sur un air de printemps avec des cupcakes à la banane-amande & glaçage à la crème de mascarpone-framboise

Une belle journée à vous et à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires