Naturel, croustillant & unique...Biscuits manioc

19 Avril 2013

Bonjour, je voulais vous présenter le biscuit manioc de l’Île Maurice. Petit biscuit que je savoure depuis mon enfance et qui est fabriqué de façon artisanale par la Biscuiterie Rault à Mahébourg. Ces biscuits manioc sont produits depuis 1870, et en sont à sa quatrième génération. Une valeur sûre et authentique. Afin d’innover, de se diversifier, la biscuiterie crée des biscuits aux différents parfums et aussi des galettes de manioc fourrées à la noix de coco, au sésame…De nos jours on peut visiter la biscuiterie et autrefois cela n’était pas possible.

Petite histoire : Ce tubercule fut introduit à Maurice par Mahé de la Bourdonnais en 1735. A cette époque cet aliment fut utilisé pour nourrir les humains et les bovins. Ainsi, tous les propriétaires des sucrières cultivaient le manioc, constituant le repas de leurs bétails qui servaient pour le transport des cannes à sucre vers les usines.  

Jean Fabien Rault, né à Saint Brieuc, quitta sa Bretagne natale et émigra à l’ile Maurice en 1807. En 1809 il fonda une famille, et ce fût en 1868 que son plus jeune fils Hilarion donna naissance à des biscuits à base de manioc. Les biscuits furent très appréciés par ces enfants, son épouse, ces parents, ces amis, donc ils l’encouragèrent à les produire à plus grande échelle et à les mettre sur les marchés. Ce fût en 1870 que ces petits biscuits marquaient son empreinte sur le marché mauricien.

Pendant la première guerre mondiale (1914-1918) la petite entreprise familiale a été d’une vraie assistance et a secouru la population mauricienne. Les denrées alimentaires manquaient ou se faisaient très rares durant cette période, ainsi les biscuits manioc étaient consommés par la plupart des mauriciens. Par l’arrivée des cyclones Carol en 1960, Gervaise en 1970, une bonne partie de l’ile Maurice va être détruite et aussi la biscuiterie. Elle va vivre une période très difficile, en raison des dégâts causés par ces intempéries et surtout l’agriculture du manioc qui est complètement dévastée. Mais contre vents et marées, la famille continua à être dévoué pour la fabrication de ces biscuits manioc que petits et grands aiment pour son naturel, son goût unique...

J’ai confectionné un Crumble à base de ces célèbres biscuits manioc mariés avec des fruits rouges comme c’est le début de la saison.

 

Crumble aux fruits rouges et à la cannelle

 

A.jpg

Ingrédients

- 120g de fruits rouges frais ou surgelés (framboises, groseilles, fraises, cassis, myrtilles…)

- 5 biscuits manioc à la vanille ou autres (petit beurre – palet breton – biscuit cuillère…)

- 30g de farine

- 30g de poudre d’amande

- 30 à 40g de sucre selon acidité des fruits

- 40g de beurre froid

- 2 à 3 pincées de cannelle en poudre

 

Pour 4 verrines - Préparation : 10 à 15 minutes – Cuisson : 20 à 25 minutes

Préparation & cuisson

Préparez les fruits en ajoutant la moitié du sucre, mélangez délicatement et laissez macérer. Pendant ce temps, émiettez les biscuits à l’aide du mortier-pilon ou du rouleau à pâtisserie ou du robot.

 

D.jpg

 

S’il reste des gros morceaux, laissez-les. Dans un bol moyen, ajoutez le biscuit, la farine, la poudre d’amande, le restant de sucre, la cannelle, les petits cubes de beurre froid et mélangez tous ces ingrédients avec le bout des doigts.

E.jpg

Lorsque les miettes de pâte sont granuleuses donc prêtes, déposez des cuillères à soupes de fruit  dans un bol, ou ramequin, ou plat ou verrine allant au four et recouvrez de pâte à Crumble.

 

F.jpg

Moi j’ai choisi des petites verrines. Enfournez les verrines dans un four chaud à 180°C et faites cuire pendant 20 à 25 minutes. Ajustez la durée de cuisson selon le four que vous disposez (à chaleur tournante ou pas).

 

G.jpg

 

I.jpg

 

Savourez ce Crumble aux fruits rouges parfumés à la cannelle avec une boule de glace à la vanille.  

Je vous laisse en image sur la visite de la Biscuiterie Rault à Mahébourg, petit village au sud-est de l’ile Maurice. Ça se passe par ici la visite ;-)

La visite se fait sans réservation avec un guide et se termine par une dégustation. « This is a backward of 2 century » et une longue marche pour accéder à l’usine. Un cadre, une ambiance très conviviale et une famille très accueillante.

 

J

 

Le feu est alimenté de feuilles sèches de cannes à sucre, et requière une surveillance constante afin de prévenir des biscuits pas assez cuits ou brulés.

 

L.jpg
Des moules quadrillés reçoivent le mélange des biscuits et sont enlevés dès que ceux-ci sont prêts.

Les biscuits sont empaquetés sur place avec un emballage en papier, un fin film plastique, un peu de colle et un bout de scotch pour finir. Un emballage très sobre, simple et surtout qui conserve bien le croustillant des biscuits manioc.

 

M

Chaque couleur de paquet de biscuit manioc correspond à un arôme bien précis. La couleur jaune pour le custard - vanille, vert pour le beurre, bleu pour le lait, rose pour le coco, rouge pour le chocolat et blanc pour le bran.

 

S2.jpgS1.jpgS3.jpgS4.jpgS5.jpgN

R.jpg

O.jpgP.jpg

Q.jpg

 

Une table d'hôte vous est proposée pour des groupes de 10 personnes ou plus (maximum 60) avec un menu typiquement local incluant : le fameux "Kat-Kat" de manioc, fricassée de lentilles noires, vindaye de poisson, achard de mangue…Pour en bénéficier il faut réserver.

Si vous avez l'occasion de séjourner à l'île Maurice faites un petit détour à Mahébourg et allez visiter la biscuiterie afin de découvrir tous les secrets de fabrication des biscuits manioc :-).

 

Bonne fin d'après-midi à tous, Bye bye.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans #Food, #Tea time - Douceurs

Commenter cet article

Charlotte 06/07/2014 13:52

Super recette, j'adore ces biscuits que j'ai découvert pendant mon séjour à Maurice. Je galère pour en trouver, mais j'ai enfin réussi à en acheter sur amazon.

Pour ceux qui souhaite faire un crumble sans gluten, c'est la recette idéale.

Cookile Paradise 08/03/2015 13:47

Bonjour, sorry pour cette réponse sur le tard ^^ (PC HS). C'est une boutique spécialisée dans la vente des produits en provenance de d’île Maurice, la Réunion... elle se trouve à la rue Jarry 75010 Paris. Bonne journée !

PierreA 01/03/2015 17:40

Cookile paradise, vous dites "j'en ai trouvé dans une boutique exotique à Paris", pouvez vous donner l'adresse svp ? Même si j'ai très envie d'aller à Maurice, ça fait un peu cher les biscuits !;-)

Cookile Paradise 07/07/2014 20:32

Hello et sois la bienvenue ^-^ en effet c'est 100% naturel ces biscuits. Je les aime aussi. Pas facile de s'en procurer ici, j'en ai trouvé dans une boutique exotique à Paris. Sinon quand je suis en vacances à Maurice je fais le plein dans mes valises. Belle soirée à toi Charlotte et à bientôt !

kanae 22/04/2013 14:14


Hum ça doit bon ce crumble aux fruits rouges . Intéressant les biscuits manioc, je ne connais pas, est ce que le goût
ressemble aux biscuits aux sésames qu'ont achète dans les boutiques asiatiques? tchao !

cookile.paradise 24/04/2013 19:04



Hello Kanae, les galettes de manioc fourées aux sésames oui mais les biscuits manioc aux autres parfums ont un goût subtile, grillé et doux.



fafa 19/04/2013 17:02


oh lala !!! un très bon dessert à déguster et à faire. Quelle originalité !!! tu as de très bonne idée en plus avec un biscuit d'exception "biscuit manioc". ta recette de crumble donne envie de
le réaliser et comme toujours les photos sont super jolies.

cookile.paradise 19/04/2013 17:48



MERCI :-) oui et facile à faire et avec des enfants aussi. Les fruits rouges sont de sortis donc je fais le plein de mes paniers. Bye