15 Avril 2020

Flan coco-cardamome, mon dessert festif pour l'indépendance de l'île Maurice

Hello friend’s, j’espère que vous allez bien !

La troisième recette concoctée pour la fête de l’indépendance de la petite île Maurice, il s’agit d’un flan à la coco-cardamome. Un dessert frais au parfum exotique pour finir ce déjeuner ou dîner en beauté ;)

Ainsi, pour cet événement, j’ai réalisé un briani au poisson avec sa salade, son achard pour le plat, un flan coco-cardamome pour le dessert et un layer cake à la mangue pour le tea-time. Voilà, trois créations culinaires exquises de mon île Maurice.

Je vous mets les recettes au fil de l’eau, vous savez-bien que je reviens doucement par ici et notamment dans la rédaction des articles et le shooting photo aussi. L’essentiel c’est de retrouver le plaisir de partager avec vous ma passion pour la gastronomie et de belle création.

Alors, on se focalise sur ce dessert à la saveur des tropiques, la noix de coco, c'est 'the' fruit qui fait entièrement partie de ma culture et de l’île Maurice.

Là-bas, la noix de coco est utilisée pour son eau comme boisson désaltérante, pour sa crème en guise de dessert ou de rafraîchissement, pour sa chair quand elle est à maturité, sa coque solide pour des décorations et son enveloppe externe, soit pour confectionner des brosses pour cirer les sols en béton ou parquet ou soit la fibre de coco pour réaliser des balais.

Ainsi, rien ne se perd dans une noix de coco, cette dernière est recyclée pour bien des usages. 

J’apprécie ce beau fruit des îles car il est sain, source de vitamine et avec zéro gaspillage. Ici dans ma recette il est question de l’onctuosité de la crème de coco. J’aime utiliser cet ingrédient dans mes desserts tels dans une crème légère, une ganache, une mousse… et même pour une version végétarienne.

La cardamome c’est l’une de mes épices dont j'apprécie par dessous tout, je vous en ai déjà parlé à plusieurs reprises et également expliqué les différences en les trois types de cardamome (vert, vert pâle et noir) Je vous invite à lire l’article sur le site pour les détails.

J’adore son arôme subtile ça apporte le petit plus dans une pâtisserie et émoustille nos papilles. C’est l’épice phare que j’ai toujours dans ma cuisine avec la cannelle.

Ces petits flans coco-cardamome sont simples à réaliser et ils sont étonnement gourmand. Toute la petite family a apprécié ;)

J’espère que ce dessert vous plaira : ) Prenez-soin de vous et je vous embrasse !

Flan coco-cardamome, mon dessert festif pour l'indépendance de l'île Maurice
Flan coco-cardamome, mon dessert festif pour l'indépendance de l'île Maurice

FLAN COCO-CARDAMOME, MON DESSERT FESTIF POUR L’INDÉPENDANCE DE L'ÎLE MAURICE

Pour 12 pièces de taille moyenne

Préparation : 10 min – Cuisson – 6 à 8 min – Repos : 1 h à 2 h

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

INGRÉDIENTS

- 50 cl de lait bio ou végétal (riz, d’amande, soja, ou coco)

- 25 cl de crème liquide entière bio (végétale ou pas)

- 20 cl de crème coco bio

- 2 cosses de cardamome fendue

- 5 c.s. de sucre en poudre

- 4 g d’agar-agar en poudre (2 étuis de 2 g)

- ½  gousse de vanille fendue et grattée

- 2 boutons de rose pour la décoration

- quelques cosses de cardamome pour la décoration

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

INSTRUCTIONS

  1. Versez dans une casserole, le lait, la crème liquide et le sucre puis portez à ébullition cet appareil à feu moyen.
  2. Ajoutez l’agar-agar dès que la préparation précédente frémisse au préalable dilué dans une petite coupelle avec un peu de liquide chaud.
  3. Incorporez la crème de coco, la vanille, les cosses de cardamomes puis mélangez doucement dès que l’ébullition apparaisse à la surface des liquides coupez le feu.
  4. Versez dans des moules en silicones, ou ramequins ou verrines la crème, en ôtant au préalable les cosses, graines de cardamome avec un tamis et laissez-les mini flans refroidir à la température ambiante.
  5. Entreposez les petits flans au frais pendant une petite heure en déposant à la surface un morceau de film alimentaire.
  6. Démoulez délicatement les flans sur un plat et saupoudrez de noix de coco râpées.

 

Conseil astuce : les flans coco-cardamome peuvent être réalisés à l’avance et conservés au réfrigérateur pendant 2 jours.

Dégustez sans attendre un petit flan coco-cardamome, hum comme c'est rafraîchissant et tellement fondant :)

Flan coco-cardamome, mon dessert festif pour l'indépendance de l'île Maurice
Flan coco-cardamome, mon dessert festif pour l'indépendance de l'île Maurice

Je vous souhaite une bonne soirée ! A bientôt pour une recette placée sous le signe de l'évasion ;)

Les petits mots doux

Publié dans #Food, #Desserts

9 Avril 2020

Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice

Hello friend's, j'espère que vous allez bien ! Allez, on poursuit l'évasion après la palette d'épices de la petite île, aujourd'hui je vous régale avec un briani. Un plat de fête et national à l'île Maurice. Je vous en ai parlé déjà ici et

Je réalise ce met à l'occasion de la 52ème année de l'indépendance de Maurice. Le briani est très populaire et incontournable lors des festivités là-bas. On ne peut pas passer à côté, je vous conseille de goûter cette spécialité si un jour vous allez à l'île Maurice ou en concoctant la recette ;)

C'est un plat qui va faire voyager vos papilles et pupilles de part ces épices et de ces couleurs. 

Voilà, c'est la seconde recette que j'ai effectué cette année pour marquer le coup le 12 mars 2020, lors de la date d'anniversaire de cet événement placé sous le signe du partage et c'est de bon cœur.

L'année dernière, je n'ai pas pu le faire et donc je me suis rattrapée cette année en confectionnant 3 recettes dédiées à l'indépendance de mon île Maurice puis aussi en la mémoire de ce peuple qui a démontré qu'il avait les reins solides pour s'autogouverner et ainsi mettre fait à sa dépendance britannique. On est tellement fière de cette liberté, que la petite île a su prendre son envol et petit à petit a fait son nid.

Je vous ai déjà proposé un briani au poisson mais cette fois-ci je l'ai fait avec du thon blanc, une autre variété de poisson, de qualité et réservée spécialement pour les fêtes. Vous savez que je mets l'accent sur la qualité que la quantité, je préfère ainsi consommer de temps en temps du poisson d'une pêche durable et responsable. 

Le briani s'accompagne généralement d'une salade de tomate ou de carotte-concombre et  d'achard. Je vous ai concocté une salade fraîcheur de carotte-concombre de la saison et d'achard de mangue.

La douceur de la mangue, le croquant de la salade de carotte-concombre avec le fondant du briani, toutes ces mélanges de textures, de parfums... en bouche c'est un pur bonheur.

J'apprécie également l'équilibre et la diversité de ce plat, il est sain et complet alors vous pouvez reprendre une deuxième assiette comme on le déguste sur l'île, enfin pour les grand gourmand.

J'ai confectionné également des minis samoussa aux légumes à retrouver ici pour la recette.

J'espère que ce plat ensoleillé et dépaysé vous plaira ! 

Je vous souhaite pleins de courage, prenez-soin de vous et je vous embrasse !

Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice
Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice
Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice

 

BRIANI DE POISSON MON PLAT FESTIF POUR L’INDÉPENDANCE DE L’ÎLE MAURICE

Préparation : 45 min - Temps de cuisson : 60 à 70 min

~~~~~~~~~~~~~~~~

INGRÉDIENTS

- 6 à 8 darnes de poisson thon ou espadon ou... capitaine

- 1 bain d’huile végétale pour la friture du poisson

- 1 gros ou 2 oignons moyens blancs

- 2 c.s. de coriandre ciselée

- 2 c.s. de menthe ciselée

- 2  gousses d’ail

- 1 gros morceau de gingembre

- 3 c.s. d’huile de tournesol

- 2 c.s. de ghee (beurre végétal)

- 2 cosses de cardamome

- 1 bâton de cannelle

- 2 clous de girofle

- 2 c.s. de cumin

- ½ c.c de cannelle en poudre

-  ½ c.c de coriandre en poudre

- ½ c.c. de muscade en poudre

 ½ c.c de cardamome en poudre

- ½ c.c de badiane en poudre

- 2 pincées de piment moulu

Ou  épices spéciales briyani Mayil

- 2 c.s. d’épices pour briyani Mayil

- 5 g de pistils de safran

- 2 verres d’eau

- Sel

- 4 verres de riz

- 5 verres d’eau (cuisson du riz au rice cooker)

Ou

1 casserole d’eau bouillante salée (cuisson traditionnelle du riz)

 

~~~~~~~~~~~~~~~~

INSTRUCTIONS

Le choix de la cuisson du riz basmati

* Soit au Rice cooker : Pour 4 verres de riz il vous faudra 5 verres d’eau précisément et normalement la cuisson dure une vingtaine de minute et l’appareil bascule en maintient chaud ou s’arrête tout dépend du modèle que vous avez à la maison.

* Soit à la casserole, méthode traditionnelle : Pour 4 verres de riz il vous faudra une casserole d’eau bouillante salée, dans ce cas là il va falloir surveiller, mélanger régulièrement avec une cuillère en bois ensuite stopper la cuisson du riz un peu avant pour qu’il ne soit pas trop cuit, versez l’eau de cuisson et le faire égoutter dans une passoire.

  1. Rincez le riz basmati à l’eau froide pendant trois fois afin de le débarrer de ces impuretés puis versez-le dans une casserole d’eau bouillante salée ou dans un autocuiseur avec les épices suivantes : le bâton de cannelle, les 2 cosses de cardamome, les clous de girofle et faites cuire. Veuillez prendre en considération ces petits conseils pour obtenir une consistance ferme du riz puisque ce dernier va finir sa cuisson à la vapeur avec le reste des aliments pour le briani.
  2. Épluchez les oignons, l’ail, le gingembre et les pommes de terre. Émincez les oignons, écrasez l’ail et le gingembre, fendez en deux ou quatre les pommes de terre et ciselez la coriandre et les feuilles de menthe. Saupoudrez de quelques flocons de safran sur les quartiers de pommes de terre et mélangez grossièrement.
  3. Faites frire les darnes de poisson au préalable salées dans le bain d’huile végétale, dès qu’elles atteignent une coloration dorée, transvasez-les dans un plat et les réservez.
  4. Faites dorer les morceaux de pomme de terre dans une grande poêle et débarrassez les dans un grand plat. Incorporez le ghee, les oignons, faites les rissoler jusqu'à ce qu’ils prennent une belle couleur caramel.
  5. Versez dans une grande casserole les poudres épices réunies ou 2 c.c. d’épices Mayil Briyani, la pâte d’ail-gingembre, la coriandre-menthe, l’eau et mélangez.
  6. Incorporez délicatement les pommes de terre, les darnes de poisson frit, la moitié de l’oignon frit, la moitié des pistils de safran, les 2 c.s. d’huile de friture des oignons, le riz basmati puis saupoudrez  sur le dessus du riz le reste des oignons dorés, des pistils de safran et avec parcimonie le colorant alimentaire.
  7.  Recouvrez d’une feuille de papier d’aluminium ou d’une pâte à frire (mélange de farine, sel, eau, oignon et graine de cumin) la casserole afin quelle soit bien scellée et remettez le couvercle. Laissez cuire à l’étouffée durant 12 à 15 minutes à feu doux.

Astuce/conseil : Pour savoir si c’est prêt, soulevez une petite partie la feuille d’aluminium ou la pâte et à l’aide de la manche d’une cuillère en bois plantez doucement dans la casserole, ressortez la et si celle-ci est sèche c’est que l’eau s’est évaporée. C’est donc prêt !

 

 

Savourez un plat de briani chaud de préférence avec ces petits arrangements pour un déjeuner ou un dîner à la saveur des tropiques ;)

Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice

 

SALADE DE CAROTTE CONCOMBRE A LA MENTHE

Préparation : 15 minutes

~~~~~~~~~~~~~~~~

INGRÉDIENTS

- 3 carottes

- 1 concombre

- 1 petit oignon échalote

- 1 petit piment vert (facultatif)

- 1 poignée de coriandre

- 1 poignée de menthe

- 3 c.s. d’huile d’olive

- 1 et ½ c.s. de vinaigre de pomme, de vin ou de xérès

- quelques gouttes de citron vert

- Sel et poivre du moulin

~~~~~~~~~~~~~~~~

INSTRUCTIONS

  1. Épluchez les carottes, le concombre, l’échalote puis taillez en tronçon le concombre, pelez-le finement et taillez des serpentins en enroulant chaque tronçon sur lui-même et réservez.
  2. Râpez les carottes au robot ou à la mandoline puis le concombre également, ciselez finement l’échalote, le piment vert, la coriandre et la menthe.
  3.  Mélangez dans un bol l’échalote, l’huile d’olive, le vinaigre, les gouttes de citron, la coriandre, la menthe, le piment, le poivre et le sel.
  4. Ajoutez dans le bol le concombre, les carottes et remuer délicatement.

 

 

Et voilà, une salade simple, fraîche avec pleine de goût pour accompagner le briani ;)

Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice
Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice

 

ACHARD DE MANGUE

Préparation : 15 minutes – cuisson : 2 minutes

~~~~~~~~~~~~~~~~

INGRÉDIENTS

- 1 grosse mangue

- 2 petits piments verts

- 1 gousse d’ail

- 1 petit oignon blanc

- 2 à 3 feuilles de curry (caripoulé)

- 2 c.c de graine de moutarde

- ½ c.c. de curcuma

- ½ c.c. de moutarde + graine (vinaigrée)

- 2 c.s. d’huile de tournesol

- quelques gouttes du jus de citron

- 1 c.s. d’eau

- Sel du moulin

~~~~~~~~~~~~~~~~

INSTRUCTIONS

  1. Épluchez la mangue, l’ail, l’oignon puis émincez l’ail et l’oignon et râpez la mangue.
  2. Fendez les petits piments en deux, ôtez les graines avec la pointe d’un couteau d’office.
  3. Mettez à chauffer 1 c.s. d’huile, ajouter l’ail, les feuilles de curry, les oignons, remuez puis Incorporez les épices, mélangez et versez l’eau et faites cuire 1 minute à feu doux.
  4. Incorporez la mangue râpée, les piments, les graines de vanille, la demi cosse, remuez et laissez cuire pendant 1 minute.
  5. Finissez en ajoutant la moutarde vinaigrée puis quelques gouttes du jus de citron vert et mélangez.
  6. Laissez refroidir l’achard, et dressez-la dans un petit récipient ou un pot stérilisé (trempez les pots au préalable dans une casserole d’eau chaude et laissez sécher sur un torchon propre.

 

L’achard de mangue ou autre fruit ou légume peut se conserver pendant plusieurs semaines.

Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice
Briani de poisson thon, mon plat festif pour l'indépendance de l’île Maurice

Bonne fin de journée ! A bientôt !

Les petits mots doux

Publié dans #Food, #Plats

3 Avril 2020

Palette d'épices de ma gastronomie

Hello friend's, j'espère que ça va ! Aujourd'hui on va parler de la palette d'épices que j'utilise au sein de ma gastronomie.

Tout d'abord avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que c'est un défi qui m'a été lancé par ma chère amie et compatriote Kristel. Et oui, nous sommes toutes les deux issues de la petite île Maurice. Elle est auteure également d'un blog food l'atelier de Kristel, que je vous invite à consulter pour ces recettes alléchantes et colorées ^^

Pendant, cette période de confinement de nombreux challenges sont proposés entre blogueurs, blogueuses... puis de tout horizon pour être créatif, productif... et réaliser des choses auxquelles on n'a pas pensé ou eu l'occasion de faire. 

Actuellement, je crois qu'on est tous dans un même bateau, on s'occupe, on trie, on range, on astique... et on a vite fait le tour de toutes ces tâches ménagères alors cette idée de challenge ça permet de changer du train-train quotidien ;) Ainsi, j'ai accepté de relevé le défi, de montrer les épices dont je me sers dans ma cuisine.

Les épices, je suis tombée dedans depuis que je suis toute petite au côté de ma chère grand-mère. C'est elle qui m'a initié à la connaissance des épices sur la petite île. Je me souviens tous les matins elle préparait le thé, elle y incorporait de la vanille et des cosses de cardamome pour parfumer les feuilles de thé.

Ces effluves sont restés imprimer dans ma mémoire et à chaque fois que je savoure une bonne tasse de thé je l'imagine à cette époque-là. De doux et merveilleux souvenirs gravés à jamais dans mon cœur. 

Il en était de même pour les plats qu'elle concoctait elle m'a appris à associer les épices car certaines ne se mélangent pas. Vous risquez sinon d'obtenir une forte amertume qu'au final votre met sera une expérience désagréable en bouche. Il faut y aller avec parcimonie au tout début.

C'est tout un enseignement les épices et il faut des années pour être un maître en la matière. J'ai eu la chance auprès de ma tendre grand-mère de savoir distinguer les épices, de les assembler, de les reconnaître à l'odeur... et d'en faire bon usage dans mes créations culinaires.

Les épices font intégralement parties de l'histoire de l'île, de part les nombreuses vagues de la colonisation' la route des épices' mais surtout par le célèbre botaniste Pierre Poivre, d'une vie très tumultueuse il a réussi à introduire le giroflier et le muscadier de Java sur l’île de France, autrefois nommée ainsi. Le botaniste vivait dans une résidence à l'architecture coloniale 'le château Mon plaisir' au cœur du somptueux jardin de Pamplemousse. Ce jardin il l'a façonné telle à la passion qu'il portait au monde végétal. Par conséquent, les épices sont ancrées dans la culture mauricienne et de sa gastronomie.

Intéressons-nous à la préparation des épices, elle se fait artisanalement, c'est à dire, on récolte les graines, elles sont ensuite torréfiées, broyées sur une 'roche cari' avec un 'baba'. Ce sont les instruments employés par les familles mauriciennes pour réduire en poudre les épices. Il s'agit d'une plaque carré en pierre volcanique et d'un rouleau toujours en pierre, installés en général dans un coin du jardin de chaque maison à l'île Maurice.

Toutes les maisons en possède un et il sert également pour réaliser des 'satini' (salade en sauce ou chutney) tels que celui à la noix de coco ou de coriandre (cotomili)...

Aujourd'hui, je vous ai mis essentiellement un éventail des épices que je me sers dans mes plats, dessert... et autres mets. J'ai souhaité pour ce challenge présenter mes épices sous forme de palette, je pense que c'est lié à ma passion pour l'art plastique.

Je vous énumère toutes les épices disposées sur ma palette en partant du centre : les mini boutons de rose, cosses de cardamome, graines de fenouil, curcuma, safran, cumin, curry, garam masala, graines de moutarde, cannelle, gingembre, muscade,tandoori, paprika, piment oiseau, clous de girofle, bâtons de cannelle, graine de fenugrec, graine de poivre noir, badiane, pistil de safran... feuille de curry (caripoulé) et il y en a bien d'autre encore dans mon placard. 

La prochaine fois, je vous ferai les herbes aromatiques de la petite île ;) 

J'espère que vous apprécierez cette petite parenthèse d’évasion aux parfums exotiques et colorée.

Prenez-soin de vous, de vos proches et je vous souhaite pleins de courage !

Palette d'épices de ma gastronomie

De plus, les épices ont de nombreuses vertus pour la santé. Elles étaient déjà présentes au temps des égyptiens et elles étaient appréciées pour panser ou guérir une plaie en dépit de leurs utilisations dans la cuisine. 

Et aujourd'hui encore on n'arrête pas de démontrer les bienfaits des épices par exemple avec le curcuma à travers de la recette du lait d'or ou 'golden milk' pour son pouvoir antioxydant, anti-inflammatoire... ou les graines de fenouil par le biais des infusions soulageant ainsi la digestion ou les pistils de safran pour réduire un coup de mou.

Palette d'épices de ma gastronomie

J'aime inviter les épices dans ma cuisine, les associer également et les épices n'ont pas fini de nous livrer leur secret... ;)

Palette d'épices de ma gastronomie

Bon week-end à tous ! A bientôt !

Les petits mots doux

22 Mars 2020

Layer cake rose coco-mangue

Hello friend’s, j’espère que vous allez bien ainsi que vos proches ! Un peu de douceur et de couleur face à la situation sombre que traverse notre France.

Le 12 mars est une date particulière pour mon île Maurice, c’est le jour de son indépendance. Chaque année, je mets à l’honneur la gastronomie de la petite île pour cette journée spéciale lors de cette célébration.

Pour tout connaître sur son histoire je vous invite à la découvrir dans cet article ici et aussi ;)

Cette année, j’ai revisité le gâteau massepain de ma sweet Mauritius. Le massepain je vous en ai parlé dans une publication précédente et toutes les étapes pour sa réalisation sont à retrouver ici.

C’est le gâteau de mon enfance que j’aime beaucoup et il est parfait à l’heure du thé.

L’année dernière malheureusement je n’ai pu rien réaliser pour la 51ème année car il y a eu un événement grave qui a bouleversé notre cocon. Je reprends doucement le cours de la vie… je suis enthousiaste, progressivement j’arrive à refaire mes activités comme avant et il y a des mois ce n’était pas envisageable.

Malheureusement, j’ai été freiné dans cet élan en raison de l’épidémie virulente qui sévit dans le pays.

J’ai un grand besoin de m’extérioriser, de m’aérer, d’être en contact avec la nature pour la guérison et bien je dois me résigner à rester à la maison et je n’ai guère le choix.

Ah cette année encore ce n’est pas facile pour nous, et nous pouvons dire que nous ne sommes encore gâtés mais bon il faut relativiser face à tous ces gens qui donnent de leur personne pour sauver des vies.

J’éprouve un profond respect et beaucoup de bienveillance à leurs égards. Ces femmes et ces hommes qui sont en première ligne pour combattre cette grave épidémie.

Malgré, l’atmosphère anxiogène il faut continuer à vivre, rester positif et j’ai choisi de confectionner trois mets d’inspiration de mon île pour la 52ème année de l’indépendance de l’île.

 

Pour ce premier chapitre gourmand, j’ai créé un layer cake à partir de la recette de mon massepain mais à une version à la noix de coco et agrémentée de mangue fraîche.

La noix de coco, c’est le fruit par excellence de mon enfance. Là-bas elle pousse aux quatre coins de l’île. Chaque maison abrite un petit palmier de coco dans sa courette, jardin, aux abords de sa rue. Il en est de même pour le manguier. Deux fruits tropicaux et emblématiques de mon île Maurice.

Alors, voilà pourquoi j’ai sélectionné ces beaux fruits à la saveur exotique.

 

Pour le côté gourmand, j’ai concocté un nappage aérien et fondant à base de la crème de coco pour recouvrir mon massepain cake et pour la décoration j’ai réalisé des belles et grosses fleurs roses.

J’invite souvent les fleurs dans mon assiette et à ma table également ;)

Je pense que c’est lié à mon engouement que je porte au monde végétal et floral.

De plus, les fleurs symbolisent le printemps non !

Vous allez avoir votre dose de couleur avec ces trois recettes dédiées à ma petite île Maurice, voici de quoi égayer un peu vos journées ^^

Je ne pensais pas pouvoir préparer une telle pâtisserie de ci-tôt après des mois à ré-apprendre tout alors je suis satisfaite et ce layer cake rose coco-mangue fut un franc succès auprès de ma family. Par ailleurs ma 'little sist' souhaite le même gâteau pour son anniversaire :)

 

Je vous souhaite pleins de courage pendant cette période de confinement. Prenez-soin de vous, de vos proches et surtout restez à la maison ! Stay Home ! Reste Lacaz !

Layer cake rose coco-mangue
Layer cake rose coco-mangue
Layer cake rose coco-mangue
Layer cake rose coco-mangue
Layer cake rose coco-mangue
Layer cake rose coco-mangue

LAYER CAKE ROSE COCO-MANGUE

Préparation 45 min - cuisson 15 min à 190°C puis 45 à 50 min à 175°C  pour 1 moule de 20 cm de diamètre et haut

~~~~~~~~~~~~~~

INGRÉDIENTS

* Pour le massepain cake à la coco et mangue

- 250 g de farine

- 150 g de sucre semoule

- 2 c.c. de levure

- 1 pincée de sel

- 250 g de beurre doux  et 10 g pour les moules

- 3 œufs bio

- 200 ml lait de coco

- 1 gousse de vanille fendue et grattée

- 50 g de poudre de coco bio

- zeste d’un citron vert ou jaune bio

* Pour la crème à la noix de coco

- 300 g de crème mascarpone

- 20 cl de crème de coco

- 10 cl de crème liquide de Normandie

- 1 c.c. d’extrait de vanille ou de noix de coco bio

- 4 c.s de sucre glace

- 1 mangue à maturité

- 1 brin de gypsophile pour la déco

- quelques petites feuilles vertes pour la déco

Matériel à pâtisserie

- Balance électronique ou classique

- Batteur électrique

-  1 moule à 20 cm de diamètre et haut

- 1 morceau de papier sulfurisé (disque + 1 bande rectangulaire pour le contour du moule)

-  1 disque de feuille pour support à gâteau

- 1 stand cake

- 1 spatule large

- 1 spatule coudée

- 2 maryses 

- 3 grands bols

- 1 petite cuillère

- 1 paire de ciseaux de cuisine (découpe du disque de papier de cuisson)

~~~~~~~~~~~~~~

INSTRUCTIONS

 * La base : le massepain cake coco

  1. Rassemblez les ingrédients secs (farine, levure et sel) et tamisez-les dans un grand bol.
  2. Travaillez le beurre et le sucre au fouet dans un grand bol jusqu’à l’obtention d’une consistance crémeuse.
  3. Séparez les blancs d’œuf des jaunes puis incorporez seulement les jaunes à l’appareil précédent en fouettant énergiquement.
  4. Ajoutez les secs ingrédients secs, le lait de coco petit à petit, l’extrait de vanille, les graines de vanille et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien dans le bol.
  5. Montez les blancs d’œufs en neige ensuite ajoutez les à l’appareil précédent en mélangeant doucement sans trop casser les blancs.
  6. Versez la pâte à cake coco dans le moule au préalable beurrés et chemisés.
  7. Faite cuire le cake dans un four chaud à 190°C pendant 15 minutes puis à 175 °C pendant 45 à 50 minutes. La durée de cuisson est à varier en fonction du four et du diamètre du moule. Le cake est cuit lorsque vous enfoncez la pointe du couteau au centre du cake et qu’elle en ressorte sèche.
  8. Laissez le cake refroidir sur une grille ou sur une plaque à pâtisserie à la sortie du four.
  9. Démoulez le cake soigneusement et tranchez la partie bombée du cake avec un couteau à pain afin que le dessus soin bien plat pour pourvoir le napper d'une généreuse couche de crème coco.

* Préparation de la mangue & confection de la crème coco

  1. Fouettez  les crèmes (mascarpone, crème de coco et liquide), l’extrait de coco ou vanille et le sucre glace pendant quelques minutes (environ 5 à 6 minutes)  jusqu’à l’obtention d’une crème lisse et ferme.
  2. Transvasez un peu de crème coco dans une poche munie d’une douille étoile et réservez dans un endroit frais.

* Montage, garnissage du layer cake & décoration

  1.  Dressez le cake sur un joli plat ou un présentoir à gâteau au préalable recouvert d’une feuille dentelle à pâtisserie ou sulfurisée.
  2. Répartissez des cuillères de crème coco au centre du cake et l’étalez avec les spatules (large et coudée) et recouvrez l’ensemble du gâteau.
  3. Décorez le dessus du cake en réalisant trois belles roses de crème rose avec la poche munie d’une douille grosse étoile.
  4. Dressez les fines tranches de mangue autour des roses, complétez par les petites feuilles vertes et du gypsophile.
  5. Saupoudrez avec parcimonie un voile de noix de coco en poudre ou fraîche.

Un joli layer cake au doux parfum des tropiques !

Dégustez une part de ce layer cake accompagnée d’un verre de cidre bio doux, d’une tasse de thé ou de café.

Layer cake rose coco-mangue
Layer cake rose coco-mangue
Layer cake rose coco-mangue
Layer cake rose coco-mangue

Belle fin de journée et à bientôt !

Les petits mots doux

3 Mars 2020

Concours collection et passion disney #002

Hello friend's !  Je reviens avec le second produit de notre collection Disney pour tous les fans ou pas.  En ce début du mois de mars M. Cookile et moi on souhaitait vous gâter avec un 'album sticker collection'

 

Il s'agit d'un joli album Disney avec tous les paquets d'images à coller, un jeu de société avec son plateau, une roue-dé puis des pions à assembler et la règle de ce jeu est à retrouver au verso du plateau.

 

De plus, l'album est interactif en chargeant l'application indiqué dans l'album ou en scannant l'îcone 'tête de mickey dans un écran de smartphone' et ainsi les personnages des films d'animations apparaissent en réalité virtuelle et ils prennent vie ;)

 

Ce n'est pas qu'un simple album puisqu'on peut se divertir en famille, avec des amis... et j'en sûre que vos enfants seront conquis ^^

Les images de l'album Disney ne sont pas classiques comme on pourrait y penser. Elles sont scindées en quatre catégories : magiques, pré-découpées, brillantes et à effets spéciaux. 

 

Plusieurs dessins-animés sont contés à travers cet album ainsi vous aurez même le loisir de le feuilleter avec vos bambins en leur racontant une histoire ou pourquoi pas avant de tomber dans les bras de Morphée ;)

J'espère que ce deuxième article de notre collection Disney va vous plaire après la thèiere Mrs. Samovar.

 

Les modalités de ce concours Disney sont à lire ci-dessous la photo.

Je vous souhaite une belle semaine et pleins de courage à tous !

Concours collection et passion disney #002

Petit rappel sur les consignes pour participer à ce concours 

* Laisser un petit commentaire ici et inscrivez-vous à la newletters du blog ou ;

* Liker la photo sur instagram,

* Suivre ma page instagram ainsi que celle de M.Cookile gillesandco comme c'est un concours que l'on a organisé en duo ;)

* Invitez 1 ami(e)

Le tirage au sort aura lieu le samedi 07 mars 2020 et j'annoncerai le ou la gagnante au cours de la soirée.

Bonne participation à tous ! Et que la chance soit avec vous !

Concours collection et passion disney #002

Je vous ai mis partiellement quelques photos car je ne souhaite pas tout relever et donc vous aurez la surprise en découvrant et lisant l'album.

Prenez-soin de vous et à bientôt ! 

Les petits mots doux

Publié dans #Lifestyle

27 Février 2020

Pudding de maïs à la pistache-rose

Bien le bonjour friend’s, il y a quelques semaines, je vous disais que j’allais partager avec vous plus de créations culinaires d’inspiration de mon île Maurice, histoire de vous dépayser ^^

Vous savez qu’elles font parties de mon patrimoine gastronomique ou tout simplement de moi grâce à ma chère et tendre grand-mère. Elle a su me transmettre son amour, sa bienveillance et sa passion pour la cuisine.

L’un des gâteaux qu’elle aimait confectionner et qu’on appréciait à l’unanimité est le pudding ‘maï’,  l’appellation qu'on lui donné sur la petite île.

Le pudding de maïs, je vous ai préparé la version classique ici et celle à la rose .

Cette fois-ci, je vous propose une déclinaison à la pistache et aux pétales de rose. Je l'ai réalisé pour M. Cookile à la l'occasion de la Saint-Valentin. C’est l’un de ces desserts préférés de l'île. Croyez-fin c'est un connaisseur en la matière avec son fin palais ;)

Du coup,  je lui ai fait la surprise le jour de la fête de l'amour en lui concoctant ce délicieux pudding 'maï' en y mettant tout mon cœur.

Quoi de mieux que la forme d’un cœur pour lui exprimer à combien je tiens à lui et surtout cette année de jolis événements sont venir à propos de nous. Je lèverai le voile sur ces sujets dans quelques mois ;)

Je revisite à nouveau le pudding ‘maï’ avec une combinaison : la pistache et la rose, hum le résultat était bluffant cela a apporté du croquant à la douceur du pudding. Le parfum des boutons de roses comme c’est agréable dans ce dessert, une évasion garantie vers notre île Maurice !

La recette arrive un peu tard car ce n’est pas longtemps que j’ai repris la rédaction des articles et le traitement minimum des clichés photos à mon grand regret, tant pis je ne peux pas aller plus vite que la musique.

J’espère que ce dessert ou gâteau vous plaira :)

Je vous souhaite une belle fin de semaine et pleins de courage à vous !

Pudding de maïs à la pistache-rose
Pudding de maïs à la pistache-rose
Pudding de maïs à la pistache-rose

 

PUDDING DE MAÏS A LA PISTACHE ROSE

Pour 6 à 8 personnes - Préparation : 10 min - Cuisson : 45 à 50 min Repos : 2h à 4h00

~~~~~~~~~~~~~~~~

INGRÉDIENTS

- 250 g de semoule fine ou gruau de maïs bio

- 25 cl d’eau

- 1 litre de lait ou lait végétale (coco, avoine…) bio

- 5 à 6 c.s. de sucre en poudre

- 2 cosses de cardamome

- 1 gousse de vanille bio

- ½ c.c. d’extrait de vanille bio

- 80 g de noix de coco râpées bio

-  50 g de pistache

- quelques boutons de roses sèches comestibles

~~~~~~~~~~~~~~~~

INSTRUCTIONS

  1. Versez dans une grande casserole la semoule de maïs bio, l’eau, le lait bio, le sucre, les cosses de cardamome au préalable fendue et mélangez.
  2. Fendez en 2 la gousse de vanille, grattez à l’aide de la pointe du couteau pour extraire les petites graines et incorporez- les à l’appareil précèdent.
  3. Faites cuire à feu doux ce mélange tout en remuant alors il va falloir s’armer de patience mais le résultat sera un régal ;)
  4. Arrêtez la cuisson lorsque les liquides sont complètement absorbés par la semoule ou gruau de maïs, à ce stade la texture se détache des parois de la casserole et ajoutez l’extrait de vanille bio et mélangez cette masse.
  5. Versez l’appareil dans un moule de la forme de votre choix, moi j’ai opté pour un moule carré et un petit cœur.
  6. Laissez refroidir le pudding complètement à température ambiante, normalement il va se solidifier puis couvrez-le d’un film alimentaire et laissez-le pudding prendre forme pendant 2h00 au minimum et toujours à la température ambiance.
  7. Dénoyautez les pistaches, écrasez-les à l’aide du mortier et du pilon et conservez-quelques pistaches pour la décoration.
  8. Émiettez quelques boutons de roses et conservez quelques-uns pour la décoration.
  9. Démoulez les puddings, déposez délicatement le cœur sur une belle assiette, saupoudrez de poudre de pistache et d’un soupçon de flocons de rose.
  10. Tranchez une part de pudding du plat carré, dressez-la dans un joli plat ; saupoudrez de noix de coco et disposez un bouton de rose au centre.

 

Dégustez ce léger pudding 'maï' à la saveur subtile de cardamome, de pistache, et de rose accompagné d'une bonne tasse de thé à la vanille de Bois Chéri en souvenir des vacances à l'île Maurice ;)

Le pudding peut être conservé au réfrigérateur pendant 2 jours.

Pensez à le sortir en avance pour le savourer à la bonne température afin d’apprécier pleinement toutes les saveurs.

Pudding de maïs à la pistache-rose
Pudding de maïs à la pistache-rose
Pudding de maïs à la pistache-rose
Pudding de maïs à la pistache-rose

Prenez soin de vous et à bientôt !

Les petits mots doux