Articles avec #beautiful places tag

31 Octobre 2016

Disneyland Paris ♥ Halloween

Aujourd’hui c’est Halloween alors je vous emmène avec moi à Disneyland Paris dans une ambiance à la fois joyeuse et effrayante. En ce jour de fête l’amusement et les déguisements battent leur plein chez Disney :) Vous savez tous à combien j’aime ce lieu magique, magnifique où l’on se sent comme dans une petite bulle.

C’est avec la tête dans les nuages qu'on a arpenté la jolie avenue de ‘Main Street’. Toutes les façades des bâtisses étaient décorées aux couleurs chatoyantes de l’automne. Une foule de drôle de citrouille et de fantômes ornaient les moindres recoins du parc. Des décors d'épouvantail avec des tête de citrouille étaient plantés dans l'ensemble du parc. Le château de la Belle au bois dormant n’était pas en reste, les ronces en grandeur nature se sont installées tout autour pour la parade de la terrifiante Maléfique et également pour le spectacle de la sorcière de Blanche Neige.

Halloween, c’est le jour du défilé des vilains méchants de nos contes préférés à Disney. Capitaine croquet, le grand vizir Jafar, Maléfique, Stick et bien d’autre étaient à l’honneur. Certains tapissaient même dans l’ombre pour nous surprendre ou pour nous faire peur. Une parade spéciale Halloween était au programme pour les festivités composée de chars habillés de fleurs aux teintes chaudes. Les parades sont toujours un succès vu qu'une foule de personne se presse pour ne pas rater aucun personnage.  A chaque fois la magie opère et on a le sentiment de retourner en enfance.

Cette journée restera un très bon souvenir car je suis chanceuse d’avoir pu  rencontrer  mes personnages coup de cœur, Jack Skellington en chair et en os ;-) et les deux tendres acolytes Minnie et Mickey Mouse. Jack, fait de l’humour  à vous faire éclater de rire et il est toujours aussi bavard. En toute décontraction on a échangé avec les gentilles petites souris Minnie et Mickey. Mr Cookile s’est même laissé photographier pour immortaliser ce moment. On ne s’y attendait pas du tout, on les a croisé par hasard à la zone de Frontierland et ils se sont dirigés vers nous pour nous saluer. Du coup, on en a profité pour faire un brin de causette, prendre la pause pour une petite série de photo. Je n'en revenais toujours pas d'avoir communiqué aussi facilement avec les personnages phares de Disney. Le hasard fait bien les choses on dirait :)

Voilà, j'ai pris beaucoup de cliché et le tri n'a pas été facile, allez je vous laisse en image sur cette belle journée et je vous souhaite une belle soirée d'Halloween.

Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween
Disneyland Paris ♥ Halloween

Happy Halloween et à très vite !

Commentaires

14 Septembre 2014

A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet

Je suis partie à la découverte d’un lieu magnifique, paisible où règne une nature luxuriante dans toute sa splendeur. Il s’agit du jardin féerique de Giverny et le célèbre étang des nénuphars situés  en Normandie. Je traverse une petite allée fleurie par des capucines là se dressait la maison rose aux volets verts. Ah combien, j’avais rêvé et attendu cet instant de me retrouver face à la maison de l’artiste-peintre que j’admire tant.

Dans ma jeunesse j’étudiais l’art plastique en plus de mon parcours scolaire en raison d’une aisance avec cette matière qu’avaient décelé mes professeurs. Du coup, madame Mercadier, mon professeur de dessin m’avait pris sous son aile et m’enseignait les arts plastiques. Je prenais beaucoup de plaisir à peindre, installée au pied de Montmartre ou de la cathédrale de Notre Dame de Paris ou au jardin des Tuileries…

J’ai eu la chance de me rendre fréquemment aux musées à Paris et ces environs mais surtout de contempler de nombreux tableaux. Et c’est ainsi que j’ai découvert les peintures impressionnistes de Claude Monet, j’étais fascinée par ces chefs d’œuvres et j’ai eu un véritable coup de cœur pour les Nymphéas.

Je suis toute émerveillée par la beauté de cet endroit, par l’harmonie des couleurs, par l’architecture, par la création des différents niveaux… tous ces aspects rendent ce lieu féerique et voir magique. Lorsque j’ai foulé les marches de cette maison, une vive émotion s’est emparée de moi, j’allais enfin être au contact avec les objets que le peintre utilisait au quotidien. Tout était soigneusement conservé et laissé tel quel, c’est comme si le peintre s’est absenté un moment. Les murs étaient de couleur neutre, d’un blanc ou d’un vert pastel et recouverts des œuvres de C. Monet. Le mobilier étaient anciens et avec des décors  floraux. Une grande et belle collection d’Estampes japonaises ornaient chaque pièce de la maison ce qui me laisse penser à combien Monet aimait le Japon.

Après avoir visité la maison, arpenté le jardin clos normand à présent il me faut emprunter un pont souterrain, le traverser pour accéder enfin à la pièce maitresse tant convoitée, l’étang des Nymphéas. L’eau occupe une place dominante dans ce jardin où s’épanouissent tranquillement les nénuphars. Une végétation dense est regroupée tout autour de l’étang et se reflète dans l’eau comme dans un miroir. Assise sur le banc vert j’y observe les saules pleureurs, les gigantesques bambous, les touches vives de couleurs représentées par les fleurs, les nuages passant… tout ces doux élements et lumières réfléchissent sur l’eau . J’y aperçois au loin les rambardes vertes du pont à l’architecture japonaise surplombant par la verdure des feuilles des arbres, des fleurs et se fondant dans le décor. Quel beau paysage apaisant tel à un petit coin de paradis où le peintre Claude Monet s'est ressourcé et s'en est inspiré pour ces peintures.

Ma balade de ce beau domaine s’achève par une visite au musée et de la boutique à souvenir. Les photos étaient interdites dans la maison et au musée de Claude Monet. Je vous fais visiter en images !

A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet

Il est presque l’heure du thé, plusieurs restaurants ou salon de thé sont présents et vous accueillent chaleureusement. J’ai été séduite par le restaurant – salon de thé les Nymphéas.

J’y ai dégusté une belle part de tarte aux pommes à l’ancienne et avec une bonne tasse de thé noir bio. La tarte aux pommes est plus que copieuse et bien savoureuse.

Des petites boutiques artisanales se dressent aux alentours, ne manquez pas de les découvrir car elles regorgent d’objets originaux et en phase avec l’environnement de Giverny.

A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet
A la découverte du somptueux jardin fleuri de Giverny, l'étang des Nymphéas et la maison rose aux volets verts de Claude Monet

Je suis plus que contente de vous retrouver même si c'est pour un bref moment car les vacances de Cookile ne sont pas encore finis.

Je vous fais de gros bisou et à très vite!

Je souhaite remercier tout particulièrement mes professeurs de dessin pour leurs accompagnements, leurs enseignements et les bons moments que vous avons passé ensemble.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

5 Mars 2014

Bonjour, pendant mon séjour à la montagne en Haute-Savoie, je suis tombée sous le charme et en admiration en découvrant le village fleuri d’Yvoire au bord du lac Léman. La ville d’Yvoire est située entre Genève et Evian sur la rive du lac Léman. Je souhaitais partager avec vous la visite de ce somptueux village médiéval puis je vous invite à y aller si vous êtes de passage à proximité de ce lieu.

Un peu d’histoire, Yvoire est une ville fortifiée datant du XIVe siècle résistante aux guerres du Moyen Age. Durant une longue période elle fût un modeste village d’agriculteur et de pêcheur. Une nouvelle ère souffle sur la ville Yvoire pendant les années 50, celle du tourisme et des fleurs. En 1959, un prix national de fleurissement lui fit décerner. En 2002, Yvoire obtient le Trophée International des Paysagistes et Horticulteurs, et depuis 20 ans, elle a intégré la prestigieuse association des Plus Beaux Villages de France.

Retour à notre balade, les amoureux de vielle pierre, de rempart, de ruelle en pente et de flore en prendront plein la vue. Si vous avez prévu d’y rester pour la journée ou le temps d’un week-end, vous pourriez déjeuner aux restaurants suivants : au Bacouni ou à l’hôtel-restaurant du Port, ou à la Traboule et bien d'autres, vous avez l’embarras du choix. Les trois sont spécialisés dans le poisson, ça coule de source pour un ancien village de pêcheur. Les poissons du lac Léman sont à l’honneur : la perche, l’ombre chevalier, la fera… moi j’ai choisi de déjeuner au restaurant du Port pour sa vue panoramique donnant sur le lac et installé à la terrasse couvert. Je me suis régalée en savourant des filets de perche meunière et une crème brûlée aux figues. J’ai fais une halte dans les boutiques suivantes : l’atelier cristallerie d’Hubert, que dire ces créations sont magnifiques, je suis repartie avec une fiole à parfum et une jolie tortue en cristal ; puis à celle de la vannerie, des paniers, des chapeaux et des fleurs… tressés artisanalement,  et pour finir celle des bonbons, on y trouve des confiseries d’autrefois, naturelles et, des chocolats suisses, j’ai souhaité gâter ma famille en leur offrant du chocolat suisse et des bonbons à l’ancienne. Mon seul regret, c’est que je n’ai pas pu me promener dans le jardin des 5 sens, ce jour là il était fermé. Voilà une raison pour y retourner un week-end. Mille mots ne valent pas mieux que les photos !

 

A

Aperçue d'Yvoire, entre 2 tours fortifiées, le château, le lac et les montagnes

 

CYvoire, l'entrée, se visite à pied !

 

B

Yvoire, fleurs géranium & la vannerie

 

B2

L'église de Saint Pancrace

 

D

Maisons de vielles pierres et fleuries

 

E

des fleurs & toujours de fleurs !

 

F

Restaurant la Traboule, tel à un décor d'atelier de peinture !

 

G

Un autre restaurant de charme

 

G2

Encore de jolie de petite maison en pierre

 

G3

Un coup de coeur bien coloré

 

G4Ruelle en pente avec ces petites maisons & boutiques

 

HAtelier cristallerie d'Hubert, meilleur ouvrier de France

 

ILa boutique de confiserie et de chocolat suisse, c'est trop bon ;-)

 

JHôtel - restaurant du Port, architecture sublime

 

KHôtel - restaurant du Port

 

LA table au restaurant :-), les verres sont issus de la cristallerie d'Hubert

 

L2L'accueil du restaurant le Pirate bien vert et fleuri 

 

OLe château d'Yvoire

 

O2La facade du château d'Yvoire

 

O3Le port, le lac Léman et le château d'Yvoire

 

PLa jetée sur le lac Léman  & l"arrivée du bâteau

 

QLe lac, le port et ces bâteaux

 

Q2Le port vue d'en haut, moyen de tranport à quai ;-)

 

RAu centre du port

 

SLe lac, le paysage & les montagnes en vue !

 

S2 des rochers, la mouette & le lac

 

TLe lac et la chaîne de montagne !

 

UAu port, la barque, le lac de cygne ;-)

 

V

le cygne, scène sereine !

 

WUn aperçu du jardin des 5 sens

 

J'espère vous avoir donner l'envie de vous rendre dans cet endroit idyllique, bucolique... où se mèle la nature, la poésie, la douceur, un réel plaisir pour les yeux, le touché et le goût.

 

Y.jpg

Les bonbons naturels aux fruits & fleurs des montagnes

 

Y3.jpg

 

Y4.jpgGentil coquelicot mesdames, gentil coquelicot nouveau :-)

Belle journée à tous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

19 Février 2014

Bonjour, je vous parle souvent de l’Ile Maurice et je vous poste régulièrement des photos sur cette île. J’ai un profond attachement pour cette petite île comme le résume bien le refrain de cette chanson : «…vous dire un peu d’où je viens, qui je suis, je suis une femme de couleur, j’ai mon île au fond du cœur…»

J’ai vécu quelques années à l’Ile Maurice puis une partie de ma famille est originaire et installée là-bas. J’ai la chance d’y retourner souvent dans la maison de mes parents au nord de l’Ile. Alors j’ai pensé partager avec vous mes découvertes, mes bonnes adresses et vous guider si un jour vous vous rendez  sur la Perle de l’océan indien, c’est ainsi que tout mauricien la représente en admirant « ces lagons turquoises, le bleu saphir de la haute mer, le nacre des récifs, le sable fin, l’améthyste des montagnes et le jade des champs de canne ».

La beauté de l’Ile ne se résume pas essentiellement de cette magnifique vue panoramique mais aussi par son harmonie culturelle et religieuse. Et je sais de quoi je parle, ma famille à elle seule nous sommes un vrai mélange d’épice, nous puisons nos origines du continent de l’Asie, d’Afrique et d’Europe. La bas sur notre île quelques soit nos religions, nos traditions ancestrales, nous nous côtoyons tous, en veillant à ne pas froisser les convictions de tout un chacun. Nous pouvons dire que l’art de vivre pacifiquement nous est inné. Pendant mes différents séjours à l’Ile Maurice j’ai sillonné les quatre coins de l’Ile, j’ai découvert de beaux endroits, je me suis promenée dans de beaux jardins, je me suis intéressée à son passé en explorant les musées, j’ai rencontré des gens très accueillant, gentil et toujours souriant puis je me suis enrichie de sa palette culinaire dont j’ai savouré de nombreux délicieux plats à en émerveiller vos papilles et vos pupilles.

 

L’Aventure du sucre  à l’Ile Maurice

 

A.jpg

 

B.jpg

C.jpg

Un lieu incontournable à visiter à Maurice : L’usine sucrière : « L’Aventure du sucre ». Plantée dans un décor somptueux avec ces grands sommets de montagne tantôt verts ou argentés, sa nature exotique avec ces bougainvilliers, ces palmiers et cocotiers, l’ancienne usine de Beau Plan nous ouvre ces portes pour nous raconter histoire du sucre. Proche voisine du célèbre jardin de Pamplemousse, endroit très ancien et réputé par ces souvenirs. Le gouverneur La Bourdonnais y trouva domicile, le Botaniste Pierre Poivre y trouva inspiration pour façonner le jardin de pamplemousse et Bernardin de Saint-Pierre y trouva refuge pour achever l’œuvre culte de Paul et Virginie.

 

J1.jpg

 

H

 

G3

 

G5.jpg

 

G4_cheminee.jpg

Derrière la façade de brique de l’usine abrite un musée d’exception et une exposition impressionnante sur l’histoire du sucre qu’est un simple ingrédient de nos jours. Rappelons– le, le sucre fût l’activité principale de l’île pendant de nombreuses années. Une visite captivante par son côté interactif, accompagnée de ces deux mascottes : Raj le martin et Floryse la mangouste. Petits et grands ne risquent pas de s’ennuyer.

 

F.jpg

 

 Cette aventure s’articule autour de 6 grands thèmes :

La création, la naissance de l’île L’histoire de l’île Maurice Le sucre selon les différentes époques et âges L’innovation et le développement autour du sucre La canne, plante - usine La route du sucre

 

G.jpg

 

G6_l-entree.jpg

 

G3a.jpg

 

G3b.jpg

 

G8_sucre.jpg

 

G7_vue-haut.jpg

 

K.jpg

 

L.jpg

L’établissement est composé aussi d’une boutique de souvenir « Village Boutik » et d’un restaurant pour déjeuner : « Le Fangourin ». J’ai été charmé par l’architecture et le cadre pittoresque de ce restaurant, et je me suis laissé tenter par un déjeuner à la terrasse.

 

H2.jpg

 

J’ai apprécié la qualité des plats que nous avons mangés, une cuisine raffinée à la saveur des îles. Les produits sont locaux voir bio. Le plat était bien présenté et délicat : J’ai choisi des crevettes bio rôties avec sa salade de cœur de palmier au lait de coco, une pure merveille en bouche et l’invitation à la gourmandise se poursuit avec un dessert à tomber à la renverse, le trio de crème brûlée aux sucres de canne non raffiné, c’est divin !

 

M.jpg

 

Ensuite j’ai fait une halte à la boutique, une dégustation de sucre vous y attend et notamment le fameux sucre brut le « fangourin », et un rhum arrangé pour les amateurs de rhum. Je suis repartie avec un assortiment de différent sucre puis avec de la pâte de fruit enrobée de sucre et un beau livre "Lîle Sucrée, Petite histoire de sucre à l'île Maurice".

 

J2.jpg

 

Photos tirées du livre

 

J3.jpg

 

D.jpg

E.jpg

 

J4.jpg

Dans le prochain article de « Carnet de Voyages » je vous présenterais « Le Domaine Bois Chéri » à L’Ile Maurice.

A très vite, Bye !

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

25 Octobre 2013

Une blonde lumière arrose ce paysage grisé sous ces arbres portant des robes dorées. Les feuilles mortes tombent doucement virevoltant dans le vent. Une chute si lente qu’au regard on reconnaît la feuille cuivrée du chêne et la feuille orangée du marronnier. Une brise soudaine fait tomber et rouler les fruits du pommier… automne tes couleurs sont si belles que j’en suis toute émerveillée !  

L'automne c'est l'une des saisons que je préfère avec le printemps, ce n'est pas banal pour une fille des îles. C'est sûrement lié aux fortes températures et les rayons du soleil qui sont néfastes pour moi. Alors, quand vient l'automne je suis aux anges car je vais pouvoir profiter plus et aller au contact de la nature sans toute la panoplie (crème, chapeau, foulard...) qui me sont indispensables avant de mettre un nez dehors.

Ma little sist, m'a proposé gentiment de prendre un goûter en plein air, au jardin. Je suis chanceuse d'avoir ce beau lieu à deux pas de la maison. Dès qu'un petit moment se libère, on va faire de la marche et se pauser dans ce jardin. C'est l'endroit aussi des habitués du sport, les joggeurs pour garder la forme, les pompiers avec leur rituel foulée matinale, les mamies avec leurs séances de Taï chi, les promeneurs pour la marche... on y rencontre tout un petit monde qui vous donne de la motivation pour prendre soin de soi :) 

Pour l'occasion de cette belle promenade, les soeurs siamoises :) ont préparé des verrines de crumbles aux pommes-cannelle. Hum, les crumbles c'est simple à réaliser et délicieux pour le goûter. Les pommes c'est la saison qui commence et c'est parfait pour le crumble automnal, non ! Ce fruit associé à de la cannelle c'est un must des classiques pâtisserie.

On a admiré ces arbres avec leurs parures toutes dorées en dégustant nos verrines de crumbles aux pommes et accompagnés d'une bonne tasse de thé. Quelle quiètude, j'aime ces brefs instants, j'aime cette pause gourmande rythmée par la petite brise et les feuilles colorées de l'automne.

 

A.jpg

 

B.jpg

 

C.jpg

Pour 6 personnes – Préparation 20 min – Cuisson – 20 à 25 min

 

Ingrédients

- 6 pommes reinette, royal gala, golden…

- 100g de farine

- 50g de noisette en poudre

- 80g de sucre semoule 

- 75g de beurre froid + 5g pour les pommes

- 2 c.c. de cannelle en poudre

- 1 gousse de vanille

 

Préparation & cuisson

Epluchez, épépinez les pommes et découpez les en cubes d’un 1 bon centimètre. Dans une poêle ajoutez le beurre, faites les cuire à feu vif pendant 2 minutes afin qu’elles dégorgent puis ajouter les graines de vanille grattées avec la pointe d’un couteau et une demie cuillère à café de cannelle. Lorsque le jus et les pommes sont réduits arrêtez la cuisson. Dans un bol, ajoutez la farine, la poudre de noisette, le sucre, la cannelle, les petits cubes de beurre froid et mélangez tous ces ingrédients avec le bout des doigts. Lorsque les miettes de pâte sont granuleuses donc prêtes, déposez des cuillères à soupes de pommes  dans un bol, ou ramequin, ou plat ou verrine allant au four et recouvrez de pâte à Crumble. Enfournez les verrines dans un four à 180°C au préalable préchauffé et laissez cuire pendant 20 à 25 minutes. Ajustez la durée de cuisson selon le four que vous disposez (à chaleur tournante ou pas). Dégustez tiède ces verrines de Crumble à la pomme et à la cannelle avec une tasse de thé chaude. 

 

D.jpg

Une petite cocinnelle s'est invitée à ma table :)

E.jpg

La nature est belle !

 

F.jpg

 

G.jpg

 

G2.jpg

 

"Rouge, les feuilles de l'érable.
 Orange les champignons des bois.
 Jaune le soleil qui se voile.
 Marron, comme le tronc.
 Belles sont les couleurs de l'automne !" - Les Saisons

 

J.jpg

 

K.jpg

 

I.jpg

 H.jpg

 

Belle et douce soirée !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

17 Juin 2012

Dans ma tendre enfance, j’observais à l’horizon les vastes champs de canne à sucre et savourais un petit pain maison trempé dans son sirop. Petite histoire, c’est en 1639 que la canne fût introduite à Maurice par les Hollandais.

En 1734, c’est Mahé de la Bourdonnais qui développa et intensifia sa culture. Elle en a traversé des péripéties, malgré les intempéries, les fermetures d’usines, la relation humaine et la nature, la canne occupe toujours une place importante dans l’économie, l’esprit et le cœur des mauriciens. D’où le surnom de l’ile : "la Perle Sucrée".

 

1.jpg

 

Cristallisé, glacé, caramélisé ou cuit et indispensable pour la confection des sirops, confitures ou gelés… pour ne citer que quelques une et mille façons de l’utiliser, le sucre procure cet irremplaçable goût qui depuis des siècles, apporte bonheur et saveur à la vie. Quelques fois c’est bien de se le rappeler.

 

3.jpg

Un musée lui est consacré à L’Ile Maurice : « L’aventure du sucre », ça vaut le détour si un jour vous vous y rendez.

 

 

5.jpg

 

2e

L’un des biscuits typiquement mauriciens qui découle du sucre est le Napolitain.

En créole on le prononce "napolitaine". Il s'agit de deux sablés fourrés d'une gelée de fruit et le dessus glacé.

La version classique est réalisée à base de farine, beurre, sucre, gelée et du colorant.

J’ai apporté ma petite touche personnelle afin de le rendre plus savoureux. Alors à vos crayons !

J’envisage par la suite de créer une version salée à partager avec vous.

 

Napolitain à la vanille - Napolitaine

 

A

 

A2.jpg

 

A3.jpg

 

Pour 10 à 15 pièces (20 à 30 sablés)

Préparation : 40 minutes  - Repos : 1h - Cuisson : 15 à 20 minutes

Glaçage : 20 minutes  - séchage : 2 à 4h - Garnissage & Assemblage : 15 minutes

 

Ingrédients

>La pâte

- 225g de farine

- 225g d’amande en poudre blanche

- 225g de beurre  

- 25g de sucre cristallisé

- 1 sachet de sucre vanillé bio ou gousse de vanille bio

- 1 œuf bio

- 1 pincée de sel

- ½ c.c. de cardamone en poudre

- ½ c.c. de cannelle en poudre

- 2 pincées de girofle en poudre

- 50g de farine (façonnage de la pâte)

 

B1

 

>Glaçage et nappage

- 1 blanc d’œuf bio

- 100g de sucre glace

- 25cl d’eau

- Colorant alimentaire naturel rouge ou vert

- Quelque goutte de jus de citron

- Gelée de fraise bio ou groseille ou goyave

 

C2 

 

Préparation et cuisson

> La pâte sablée

Mixer la poudre d’amande. Tamiser la farine, la poudre d’amande, dans un grand bol ajouter la farine, la poudre d’amande, la pincée de sel, les épices et mélanger avec une maryse.

 

D.jpg

 

Dans un bol moyen ajouter le beurre fondu, le sucre, le sucre vanillé ou les graines de vanille, mélanger avec un fouet, incorporer l’œuf et remuer à nouveau.

 

E.jpg

 

Dans le grand bol, faire un puit, verser l’appareil beurre-sucre-oeuf et mélanger. Travailler la pâte à la main et réaliser une boule. La pâte doit être homogène. Filmer et réserver au frais pendant 1h.

 

> Façonnage

Fariner ces mains, le plan de travail, étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, elle doit faire 1 cm d'épaisseur, vous pouvez aussi utiliser du papier sulfurisé pour cette opération si la pâte colle un peu.

Découper avec un emporte-pièce des disques de 6 ou 8cm de diamètre.

 

F

 

Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier sulfurisé que vous aurez préparé à l’avance. Enfourner les plaques  pendant 15 à 20 minutes (four à chaleur tournante ou pas) à thermostat 4. Réduire la cuisson si vous optez pour des mini sablés (10 à 12 minutes). Laisser les biscuits refroidir.

 

G.jpg

> Glaçage & séchage

Dans un bol mettre le blanc d’œuf, la pincée de sel, quelques gouttes de citron, monter en neige avec un batteur ou robot à fouet ou fouet. Il faut qu’il soit ferme. Incorporer le sucre glace, mélanger délicatement avec une spatule. Séparer dans des bols cet appareil en deux ou trois en fonction des colorants que vous allez utiliser. J’ai choisi du rouge et du vert comme couleur. Ajouter les colorants et remuer.

 

H.jpg

 

Les sablés vont de paires dont il faut glacer seulement un sablé sur deux. Soit à l’aide d’une petite spatule, ou d’un couteau plat déposer et répartir le glaçage sur le sablé ou soit tenir à l’aide du pouce et de l’index le sablé, tremper une face dans le bol avec le glaçage sans lâcher le biscuit et le retourner avec un mouvement rapide et délicat. Déposer le sablé sur une grille et laisser sécher.

 

I.jpg

 

> Garnissage & assemblage

Préparer la gelée dans un bol, déposer 1 à 2 c.c. de gelée de fraise sur chaque sablé non glacé, le napper et recouvrir d’un sablé glacé.

 

J.jpg

 

K.jpg

Et voilà le biscuit napolitain est prêt !

 

L.jpg

 

Les ranger dans une boite hermétique, ils se conserveront pendant une bonne semaine. Au fil des jours qui passent le gout des napolitains est fin et meilleur.

Conseil : Les biscuits peuvent  être préparés la veille et le glaçage le lendemain. Pareil pour le mixage de la poudre d’amande.

Je vous recommande de déguster ce napolitain avec une tasse de thé ou un bon café !

 

M.jpg

 

« Et tel aussi était leur amour de la terre qu’une

   grande joie leur gonflait le cœur quand les cannes

   étaient mûres et que cent mille panaches fleurissaient

   la plaine, comme l’armée d’un maharajah. »…Marcel Cabon

Belle journée à vous !


Commentaires