Articles avec #food tag

3 Juin 2013

Bonjour, quel temps splendide aujourd’hui, idéal pour se désaltérer avec une bonne limonade. J’ai découvert depuis peu la célèbre limonade japonaise kimura ou ramune. On l’a nomme ainsi en raison de la déformation phonétique en anglais de « lemonade ».

La bouteille est un plus originale, en verre, avec une forme un peu étrange et l’ouverture encore plus. Sa fermeture est liée à une bille en verre pressée. On doit pousser la bille avec l’objet fourni en haut de la bouteille (sous l’emballage) pour l’ouvrir et Il n’y a donc pas de bouchon ou de capsule. Lorsque la bille tombe dans le liquide cela produit une réaction qui libère les petites bulles.

Quand au goût elle ressemble à la saveur de bonbon. Je souhaitais créer une limonade à la couleur des « Sakuras » et acidulée pour se faire j’ai décidé d’ajouter du jus et des rondelles d’agrumes.

 

Kimura limonade aux agrumes

 

A.jpg B.jpg

 

Pour 1 personne – Préparation 10 minutes

 Ingrédients

- 1 bouteille de limonade japonaise Kimura

- 1 citron vert bio ou non traité

- 1 pamplemousse rose bio ou non traité

- 1 citron jaune bio ou non traité

- 5 de glaçons

- quelques feuilles de menthe (facultative)

Pour la décoration

- 1c.c. de sucre semoule

- 1 c.c. de sirop de grenadine

- Des rondelles de citron jaune, vert et de pamplemousse rose

 

Préparation

Déposez le sirop de grenadine dans une soucoupe, prenez un verre et retournez le dans le sirop afin que les bords soient imprégnés. Dans une autre soucoupe déposez le sucre semoule et retournez le même verre imbibé de sirop dans celle-ci. Au final vous obtiendrez un verre recouvert d’une fine couche de sucre coloré. Pressez ½ citron vert, ¼ de pamplemousse et versez ces jus dans un verre. Découpez l’autre moitié de citron, de pamplemousse  en rondelles.

 

K.jpg

 

Ouvrez la limonade selon le mode d’emploi et versez-la dans le verre de jus d’agrumes. Ajoutez les rondelles de citron, de pamplemousse et incorporez les glaçons.

C.jpg

Bouteille en verre et recyclabe

D.jpg

Ressemble à une tête d'éléphant

E.jpg

F.jpg

G.jpg

Sous l'emballage il y comme une capsule verte, ça en est pas une ;-)

H.jpg

Détachez l'embout qui va permettre de pousser la bille en verre à la base de la bouteille

I.jpg

La bille en verre tombe et pas tant de bulle que ça :-(

J.jpg

Focus sur la bille en verre ;-)

J2.jpg

 

Il ne vous reste plus qu’à déguster cette limonade peu ordinaire sans attendre !

 L.jpg

M.jpg

Bonne fin d’après –midi à tous, bye !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Publié dans #Boissons, #Food

27 Mai 2013

Bonjour, durant des semaines j’avais une idée qui me trottait dans la tête : la réalisation des macarons pour la fête des mamans. Ma soif de curiosité sur mes petits péchés mignons n’a pas eu de limite ainsi pendant des mois j’ai potassé des livres entiers sur son histoire, ces origines, sa fabrication, sa composition… j’ai consulté de nombreux blogs de pâtisserie, j’ai demandé conseil auprès de Mercotte, the Spécialist de macarons avant de me lancer dans cette grande aventure.

La première fois que j’ai gouté un macaron s’était celui de la maison Ladurée, j’ai le souvenir que j’ai été attirée par sa couleur vert pastel, tel un petit bijou dans son écrin qui se dressait devant moi. J’ai tout de suite fondue pour son côté croquant, la douceur de sa crème et l’explosion de saveur en bouche. Le mariage du croquant, du moelleux et du goût subtile de la pistache est une pure merveille. J’étais tellement conquise par cette petite sphère de gourmandise que je me suis laissé tenter par celui de Pierre Hermé, de Dalloyau… Alors pour ma maman, j’ai souhaité confectionner un macaron basic avec une ganache au chocolat noir, à la vanille et au gingembre confit pour la petite touche d’exotisme ;-)

A l’issue de la production de mes macarons, je vous confirme on ne réalise pas les macarons sur un coup de tête ou en se levant le matin et en se disant « tiens je vais faire des macarons aujourd’hui » Il ne faut même pas y penser. La réalisation des macarons nécessite de l’organisation, de la méthode, de la précision, de la patience et de l’envie.

 

Vérification et préparation du matériel adéquat dans ma cuisine

- Une balance électronique ou ménagère : La précision est de rigueur donc le à-peu–près dans la mesure des ingrédients est à proscrire.

- Un mixeur et un tamis : La finesse est primordiale pour le mélange sucre glace et poudre d’amandes afin d’éviter la formation d’imperfection : cloques, granules… sur la coque des macarons. Une étape indispensable pour avoir des coques bien lisses.

- Un fouet électrique ou un batteur : La réalisation d’une neige serrée et brillante. Si vous disposez du super robot pâtissier artisan alors un petit plus pour vous car vos mains sont libres pour avancer sur autre chose de la préparation. Moi je me suis contentée de mon fouet électrique.

- Une maryse ou une spatule en silicone : Indispensable pour le macaronage, le mélange des blancs à la poudre d’amandes et de sucre glace. Un outil très souple et pratique pour un mélange toute en douceur sans trop casser les blancs.

- Une poche à douille et une douille lisse de 8 mm : Pratique pour le dressage des macarons de taille régulière et ronde de 3 cm de diamètre. Mais aussi pour décorer des gâteaux, des cupcakes…

- Des feuilles de papiers sulfurisés : Indispensables pour le dressage des macarons afin qu’ils se décollent plus simplement.

- Des plaques à pâtisserie et un four : 2 plaques pour le dressage et supports plus que nécessaires. Le four à chaleur tournante est plus avantageux puisqu’il permet une cuisson régulières et sur plusieurs niveaux en même temps. N’hésitez pas à adapter la température et le temps de cuisson selon votre le four.  

 

Choix et préparation des ingrédients

- La poudre d’amande : J’ai choisi une poudre d’amande blanche (paquet de 500g) que j’ai acheté dans une boutique spécialisée dans la vente des grains sec, fruits sec et légumineuses…

- Le sucre glace : J’ai utilisé celui que j’ai trouvé dans le commerce avec de l’amidon.

- Les blancs d’œuf : J’utilise et je consomme essentiellement des œufs bio.

- Les colorants alimentaires : Je préfère utiliser les colorants en poudres et naturels. J’ai choisi les colorants en poudres « scrapcooking » ce sont les seuls que j’ai trouvé avec pas trop de produit chimique.

Ainsi en début de la semaine j’ai mis à vieillir dans une boite hermétique trois blancs d’œuf ce qui représente 80g cette opération permettra d’avoir des blancs en neige fermes et belles.

 

Macaron vanille-chocolat au gingembre confit

 

ABCD

Pour 30 macarons ou 60 coques - Préparation : 50 minutes – cuisson : 30 minutes

 

Ingrédients

Pour les coques de macarons

- 3 blancs d’œufs séparés des jaunes depuis 3 jours

- 100g de poudre d’amande

- 180g de sucre glace

- 20g de sucre semoule

- colorant alimentaire rouge ou brun

- quelques gouttes de jus citron

- 1 pincée de sel

Pour la ganache

- 100g de chocolat noir à 70% de cacao

- 30g de beurre

- 30cl de crème liquide entière

- 1c.c. d’extrait de vanille ou graine de vanille.

- 30g de gingembre confit ciselé

- 20g de gingembre frais râpés

 

Préparation des coques de Macaron

Le jour J : Enfin cette fameuse journée est arrivée, très tôt le matin sortez les blancs du réfrigérateur afin de les ramener à la température ambiante (4h minimum). Préparez  2 plaques de pâtisserie en déposant bien à plat une feuille de papier sulfurisé. Prenez une poche à douille, insérez la douille dans la poche, faites-la glisser jusqu’au bout, coupez la pointe à l’aide des ciseaux et poussez la douille au bout de la poche. Voilà elle est prête à recevoir la pâte à macaron. Pesez tous les éléments avec la balance électronique ou manuelle.

 

E 

Pour ma première confection de macaron j’ai choisi la meringue française c'est-à-dire sans le sucre cuit : le sirop à 110°C et le tant pour tant = même quantité de poudre d’amande que de sucre glace = la méthode meringue italienne.

 

F

Mixez la poudre d’amandes et le sucre glace pendant 2 à 3 minutes pour obtenir une poudre très fine.

 

G

 

Tamisez le mélange poudre d’amandes et de sucre glace sur une feuille de papier sulfurisé ou dans un bol.

 

H

 

Battez les blancs d’œufs, dès qu’ils deviennent mousseux, ajoutez la pincée de sel, les gouttes de citron, le sucre semoule petit à petit sans cessez de fouetter.

 

I

 

Battez jusqu’à ce que les blancs d’œufs prennent la consistance d’une neige très ferme. Si vous employez un batteur électrique comme moi battez les blancs d’un geste circulaire et régulier afin d’optimiser le montage des blancs en neige.

 

J

 

C'est le moment de colorer, ajoutez le colorant alimentaire de votre choix.

 

K

 

Versez  la poudre d’amande et de sucre glace en une seule fois sur les blancs en neige.

 

L

 

A l’aide de la maryse, incorporez le mélange poudre d’amandes et de sucre glace aux blancs en neige en soulevant délicatement cette masse de bas en haut, des bords vers le centre du bol. C’est se que nous appelons le « macaronage ». Continuez délicatement jusqu’à ce que le mélange soit lisse, souple et brillante.

 

M

 

Remplissez la poche à douille de pâte, formez des petits tas de pâte sur la plaque à pâtisserie, espacez les, rangez les en quinconce afin que la chaleur se diffuse bien et que la cuisson soit uniforme.

 

P

O

 

Laissez croûter les coques à la température ambiante jusqu’à ce que pâte n’accroche plus au doigt. Cette opération a durée 40 minutes pour mes coques.

 

N

 

Préchauffez le four à 140°C, déposez les plaques froides de macarons sur les plaques chaudes du four et laissez cuire pendant 14 minutes. Degré et temps à moduler en fonction du four que vous possédez. Moi j’ai enfourné une seule plaque l’une après l’autre et j’ai démarré la cuisson à 140°C pendant 12 minutes, j’ai vérifié en enfonçant délicatement le doigt dans la coque puis j’ai poursuivi avec 2 minutes supplémentaire de cuisson. Au terme de la cuisson, sortez les coques du four et les laissez refroidir.

 

Q

Q2

 

Avant le refroidissement complet des coques, avec le doigt creusez délicatement les coques cela va faciliter le garnissage.Retournez les coques froides sur une feuille de papier sulfurisé, garnissez soit à la poche à douille ou soit à la petite cuillère une coque sur deux en déposant bien au centre une noisette de ganache. Collez les coques l’une sur l’autre en appuyant légèrement pour bien les souder. Les macarons sont prêts mais pas encore pour être dégusté ! Conservez les macarons dans une boite bien hermétique au frais pendant 24h voir 48 heures.

 

Préparation de la ganache

Faites fondre au bain marie les carrés de chocolats noir, ajoutez, les graines ou l’extrait de vanille, le gingembre frais, le gingembre confits ciselés, mélangez, ajoutez la crème liquide tiede, mélangez, incorporer les cubes de beurre et remuez doucement. Versez dans un bol, laissez refroidir la ganache, filmez et placez la ganache au réfrigérateur pendant 1h voir 2h.

 

R1S-copie-1.jpg

 

Les aléas de la débutante en macaron

Mon mixeur n’avait pas fonctionné correctement, mon tamis m’a lâché et donc système-D oblige, j’ai utilisé un passe thé et pris mon mal en patience pour tamiser la poudre d’amandes et le sucre glace. Dans ma progression du tamisage je constate que les mailles sont trop serrées et elles laissent passer que le sucre glace alors j’en ai utilisé un autre d’une dimension au dessus, conclusion quelques conglomérats de poudre sont passés à travers du filet. Certaines coques n’étaient pas lisses.

Ma douille était trop petite pourtant bien inscrit 8 sur le cône, elle ne sortait pas la quantité suffisante pour une taille de macaron d’un diamètre de 3 cm et donc quelques coques n’étaient pas bien rondes. 

Malgré ça, mes coques ne se sont pas craquelées, fendillées et j’ai pu creuser facilement le dessous des coques avant le garnissage. J’ai lu pourtant que la méthode de la meringue française est la plus capricieuse que celle de la meringue italienne. En tous cas j’ai éprouvé une immense joie à produire ces macarons et là postée devant mon four lorsque j’ai vu la collerette se former je me suis dit : « c’est gagné ». Qui sait c’est peut être la chance du débutant qui est passée par là !

Bon ils sont loin d’être parfaits mes macarons mais le croquant, le moelleux et la saveur ont plu à maman, mon époux, à Sam, à ma sœur, et à mon Roméo…Pour une première s’était plus ou moins réussie.

 

T

T2

 

J’ai fabriqué une boite en origami pour ranger et offrir les macarons à maman. Je vous expliquerais les étapes de ce pliage dans une nouvelle catégorie que je mettrais en ligne prochainement.

 

VW

J’espère vous avoir donné l’envie de créer des macarons, en tout cas pour moi se fut une belle, enrichissante, amusante expérience. Maintenant que j’y ai pris goût je ne vais pas m’arrêter de si tôt. Ma prochaine étape sera d’assurer au niveau du tamisage, maitriser la douille, quitte à dessiner des gabarits, tester la meringue italienne… encore un long chemin à parcourir pour la naissance du parfait macaron. Et un jour qui sait, je réussirais à créer le gâteau de mes rêves : un macaron géant à la pistache avec une crème pistache aux fruits rouges que mon chéri m’avait offert à mon anniversaire. Il était tellement beau, bon, que j'ai immortalisé ce moment, en cliquant sur l'objectif...

Merci du fond du coeur à Mercotte pour ces précieux conseils, explications qui n'ont été plus qu'utiles.

A bientot !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

13 Mai 2013

Bonjour à tous, le temps est maussade et frais aujourd’hui. Mon panier de fruit est bien rempli, des bananes, des pommes, des poires, des pêches et cela égaye ce ciel gris, j’ai envie d’une petite pâtisserie, d’un thé chaud et d'un bon livre sur des idées d’aménagement d’une petite terrasse ou d’un balcon. J’ai déménagé depuis peu, la petite résidence où je vis est entourée de nombreux espace vert comme c’est agréable. Faute de temps je n’ai pas pu me consacrer à la création de mon petit jardin secret ou plutôt de mon petit coin de paradis ! Les idées fusent, il me faut un petit espace pour un potager bio, des plantes aromatiques, des fleurs, un coin pour accueillir une table, deux chaises, un lieu paisible pour se ressourcer, prendre le thé, bavarder entouré de cette nature…

Q'importe ! ce doux rêve prendra racine, je me rappelle de ce beau, grand jardin que nous cultivons, que nous entretenons grand–mère et moi. Nous avons passé de très bons moments ensemble, à converser en buvant notre thé, à observer ce magnifique jardin, ce lieu si serein qu’à cet instant nous avons souhaité que le temps s’arrête.

Retour en cuisine où je prépare des cupcakes à la poire-cannelle avec un glaçage à la poire chocolat blanc. C’est avec joie que j’ai utilisé le kit cupcakes offert par la TABLE d’ARC, vous avez tous chez vous au moins possédé un verre, une assiette, un plat, un bol, un ustensile…de l’une de ces marques : Lunimarc, Cristal d’arques, Pyrex… Vaisselles que nous utilisons au quotidien mais aussi pour de grande occasion pour sa convivialité et son côté familiale. Je ne sais pas pour vous mais moi après des années de service, elles sont intemporelles, résistantes et traversent toute les générations. Elles sont de qualités et surtout majoritairement les produits sont « made » in France. Alors je dis : « Merci à la maison Table d’Arc d’être mon tout premier partenaire avec mon blog culinaire ». Si le coeur vous en dit allez faire un tour sur leur site : http://www.latabledarc.com, de la jolie vaisselle est à découvrir et à un prix raisonnable.

 

Cupcakes à la poire-cannelle  & glaçage à la poire-chocolat blanc

 

A A2

A3

A4BB2B3B4CC2DD2

Préparation : 30 minutes – cuisson : 20 minutes – refroidissement : 60 minutes

 

Ingrédients 

Pâte à cupcakes

- 1 poire mûre bio

- 1 œuf bio

- 130g de farine type 55

- 40g du sucre

- 60g de beurre pommade

- 1 c.s. de levure chimique

- ½ c.c. de cannelle en poudre

Glaçage

- 1 poire bien mûre

- 130g de chocolat blanc 

Matériel

- 2 bols

- Moules à cupcakes

- Caissettes en papier

- 1 Grille à pâtisserie

- Spatules, cuillères

- Balance électronique ou classique

- Poches à douille (poches et douilles)

 

D3.jpg

Le colis de la maison la Table d'Arc

 

D4.jpg

Les cadeaux reçus : 1 moule à cupcakes Pyrex, 1 kit pour décoration cupcakes Vahiné & 1 grand plat - gamme élégance Pyrex

 

D5.jpg

Moule et kit décoration pour Cupcakes - Utilisé pour la création du cupcake poire-cannelle & glaçage poire-chocolat blanc 

 

Préparation & cuisson

Faites fondre au bain marie le chocolat blanc. Epluchez la poire, la mixez et versez le chocolat fondu et mélangez. Quand ce mélange est refroidi entreposez le au réfrigérateur au minimum 2 heure afin qu’il soit compacte.

 

E.jpg

F.jpg

 

Préparez les moules à cupcakes avec les caissettes et préchauffez le four à 180°C. Pelez la deuxième poire, écrasez la à la fourchette, ajoutez le beurre fondu et fouettez bien.

 

G.jpg

 

Mélangez dans un autre bol le sucre, l’œuf, fouettez jusqu'à blanchissement puis ajoutez la farine, la levure, battez lentement et ensuite de façon énergique. Incorporez cet appareil au mélange beurre-poire et fouettez jusqu’à l’obtention d’une pâte fluide, lisse et presque brillante. Ajoutez la cannelle et mélangez à nouveau délicatement. A l’aide d’une cuillère garnissez les caissettes avec l’appareil à 2/3 ou à la moitié du moule, selon la taille que vous souhaitez obtenir une fois que le cupcake soit cuit.

 

H.jpg

H2

 

Enfournez pendant 20 minutes à 180°C, la durée est à adapter selon le mode de cuisson utilisé (four à chaleur tournante ou pas). Les cupcakes sont prêts lorsque la pointe d’un couteau ressorte sèche. Laissez refroidir les cupcakes à la sortir du four.

 

I.jpg

J.jpg

 

Décorez les cupcakes avec le glaçage, laissez libre cours à votre imagination… Vous pouvez aussi déposer des paillettes de sucre, dragées, billes…avant que le glaçage durcisse.

 

K.jpg

 

L.jpg

M.jpg

N.jpg

O.jpg

P.jpg

 

Régalez-vous avec ces cupcakes à la poire-cannelle et son glaçage à la poire-chocolat blanc accompagner d’une tasse de thé ou de café

A bientôt !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

8 Mai 2013

Madeleines au thé vert matcha

Bonjour à tous, aujourd’hui je cuisine un produit d’exception et bénéfique pour la santé : le thé vert matcha. Il s’agit d’une poudre très fine de thé vert moulu. Alors comment s'y prend t-on pour arriver à cette texture si raffinée et cette couleur d'un vert intense. Selon la méthode ancestrale pour le rendre en poudre, le thé vert est broyé à l’aide de deux pierres. Les étapes de fabrication sont les suivantes : séchage des feuilles après la récolte, les feuilles de thé sont émiettées puis broyées pour l’obtention de la poudre matcha. Il peut être consommé tel quel mais les japonais préfèrent le tamiser avant de l’ajouter à l’eau chaude.

Si un jour vous avez l’occasion de vous rendre au Japon ne passez pas à côté de la cérémonie de thé, un événement qui associé l'art et le plaisir. C’est 'The' Tradition nipponne ;-). Le thé vert matcha possède plus d’antioxydant que le chocolat noir ou les baies de goji (petit fruit rouge chinois) donc très bon allié pour lutter contre le vieillissement, les risques pour le coeur et  la perte de poids.

De plus, il est d’un beau vert et peut être un colorant naturel pour la pâtisserie, biscuit et boisson. De nos jours vous pouvez trouver le thé matcha dans les boutiques bio, les maisons de thé, sur le net et donc plus facilement qu’autrefois. C’est un thé de très grande qualité et puissant en bouche.

Je vous ai concocté des délicieuses madeleines au thé vert matcha. Les madeleines, j'affectionne grandement ces petits gâteaux bien de chez nous. Les madeleines sont populaires dans l'Hexagone et il existe une multitude de recette. Elles se préparent simplement cette spécialité de la région Lorraine. L'écrivain, l'artiste Marcel Proust la rendu aussi célèbre avec une phrase consacré dans son livre sur cette douceur qui l'a remémoré son enfance. 

Et hop, il serait tant de passer aux fourneaux et à vos crayon pour la liste des courses !

Madeleines au thé vert matcha
Madeleines au thé vert matcha

Pour 12 à 14 madeleines - Préparation : 15 minutes  - Cuisson : 10 minutes  - Repos : 1 heure

Ingrédients

- 100g de farine

- 50g de beurre doux

- 70 à 80g de miel

- 2 œufs bio

- ½ sachet de levure chimique

- 2 c.c. de thé vert matcha

Madeleines au thé vert matcha

Préparation et cuisson

Tamisez la farine, ajouter la levure et réservez. Dans une petite casserole, versez le miel, ajoutez le thé vert et le beurre. Faites fondre tout doucement ces ingrédients.

Madeleines au thé vert matcha

Dans un grand bol battez les œufs avec un fouet, incorporez la farine-levure et mélangez. Versez le mélange tiède beurre-miel-thé matcha sur l’appareil et remuez délicatement.

Madeleines au thé vert matcha

Filmez la pâte à madeleine et entreposez-la au réfrigérateur pendant 1 heure.

Remplissez à l’aide de deux petites cuillères les moules à madeleine. Préchauffez le four à 180°C et enfournez les madeleines. Laissez cuire pendant 10 minutes, temps à adapter selon le four que vous utilisez.

Madeleines au thé vert matcha
Madeleines au thé vert matcha

Dégustez ces madeleines au thé vert matcha d'une bonne tasse de thé ou de café !

Madeleines au thé vert matcha

Bonne soirée à tous et à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

30 Avril 2013

Bonjour, vous savez tous que j’aime le thé, le thé noir vanille de Bois Chéri reste mon préferé mais j’apprécie aussi le thé vert. A la maison je possède une large gamme de thé vert provenant du Japon, de la Chine et de la Corée… Je vous présente ma dernière acquisition, un thé vert parfumé à la fleur de jasmin de chez Kusmi Tea. La célèbre maison de thé et de grande qualité. Pour connaître son histoire, je vous invite à aller faire un petit tour dans ma rubrique escale gourmande, sur le site kusmi tea qui consacre une longue page passionnante d’histoire de thé puisqu'elle existe depuis 140ans.  

 

Thé vert jasmin Kusmi Tea - Jasmine green tea

 

A.jpg

A2.jpg

C

D.jpg

 

Préparation : 6 minutes

Ingrédients

- 1 tasse d’eau bouillante à 70 degré

- 1 c.c de thé vert jasmin kusmi tea

- sucre ou miel (selon votre gôut)

 

Préparation

Portez à ébullition l’eau soit dans une casserole ou dans une bouilloire, dès que l’eau est frémissante et atteint les 70°C arrêtez le feu (Utilisez un thermomètre ou bouilloire électrique disposant un thermostat).

Déposez un peu de thé vert jasmin dans une pince ou boule à thé. Laissez infuser 3 à 4 minutes. Vous pouvez aussi versez les feuilles de thé dans une théière, ajoutez l’eau et laissez infuser avant la dégustation.

 

D2.jpg E.jpg

F1.jpgG.jpgH.jpg

Il est cinq heure c’est l’heure du thé, bon thé à tous ! Une gorgée de ce thé, je sens en bouche le parfum subtil du jasmin, une petite amertume en touche de fond comme c’est agréable ce doux mélange et il se marie très bien avec le croquant et fondant des macarons que mon chéri m’a offert.  Merci à toi pour cette délicate attention, les macarons La Durée sont mes petits péchés mignons.

 

I.jpgJ.jpg

K.jpg

 L.jpg

Macaron à la rose & guimauveM.jpg

Macaron à la pistache - the classicN.jpg

Macaron à la guimauve chocolat coco

N2.jpg

Macaron à la fleur d'orangerN3.jpg

Macaron à la rose

 

O.jpg

P.jpg

Bonne fin d’après–midi à tous ! Bye

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

27 Avril 2013

Bonjour à tous, aujourd’hui dans ma cuisine, j’esquisse, je dessine et je puise mon inspiration dans les œuvres d’Hayao Miyazaki. Etant une grande fan de ces films d’animation japonais je vous propose ma première recette de bento et il est à l'effigie du célèbre personnage Totoro.

Totoro ce drôle de créature, ressemblant à un gros chat. Il est si mignon, kawaii comme le dirait les japonais ^^ et tellement affectué auprès des enfants du moins ce sont les sentiments qui en ressortent dans ce film d'animation. Je suis en admiration des dessins, de l'art... qui découlent des ces oeuvres fabuleuses. A chaque fois que je visionne un film de l'artiste des studios Ghibli, je suis attentive aux messages qu'il souhaite nous faire passer et bien souvent il met en avant les rapports de l’homme envers la nature, les relations humaines, le courage des femmes... et les inventions. Les bentos, je vous rappelent que ce sont les déjeuners que l'on prépare soi- même et qu'on emporte soit à l'école ou soit au bureau. Dans le passé on nommait cela les célèbres gamelles, elles étaient en métal ou en émail ou en osier ou en bois. J'ai toujours connu les bentos, ils étaient présents depuis mon enfance, ma grand mère avait l'habitude de m'en réaliser pour le déjeuner de l'école. Je pense que je développerais ce sujet un peu plus tard.

Pour ce tout premier bento, j'ai concocté un riz assaisonné et au graines de pavot. J'ai décoré Totoro avec des petits morceaux de feuille de nori, du blanc d'oeuf dur bio. Totoro se repose sur un lit de salade couvert de carotte en fleur. Totoro est accompagné de son compagnon :) Et hop ça se passe en cuisine !
 

 

A.jpg

B1.jpg

 

Ingrédients

- 1 verre de riz à sushi

- 1c.s. de vinaigre de riz

- 1c.c. de sucre

- 2 pincées de sel

- 1 carotte

- 1 feuille de nori

- 1c.c. de graine de pavot ou de sésame noir

- 2 œufs durs

- 2 grandes feuilles de salade (batavia ou romaine ou laitue)

- 2c.s. de sauce soja salée ou sucrée

 

Préparation & cuisson

1 - Mettez à cuire les œufs dans l’eau bouillante pendant 3 minutes.

2 - Faites cuire le riz comme pour la cuisson du riz pour les makis ou sushi.

3 - Epluchez la carotte, émincez la et avec un petit couteau d'office taillez des rondelles puis les la forme d'une fleur. Si vous avez un emporte pièce fleur vous pouvez l'utiliser ici c'est plus pratique comme je n'en possède pas pour l'instant alors je l'ai fait au couteau.

4 - Rincez les feuilles de salade sous un filet d'eau froide, emincez-les en fine julienne.

5 - Tapissez le fond de la boîte à bento d'une couche de salade et réservez.

6 - Découpez dans la feuille de nori avec une paire de ciseaux les pupilles, les moustaches, le nez, les traits du ventre des personnages. Si vous avec un perforateur alors c’est plus facile mais moi j’ai utilisé une paire de ciseaux.

7 - Taillez des mini rondelles d’œuf dure avec le bout d'une paille.

8 - Lorsque le riz est prêt, versez dans un bol moyen un peu de riz, ajoutez les graines de pavot ou de sésame noir et mélangez délicatement.

9 - Dans un petit bol mettre un peu de vinaigre de riz, sucre, et remuez. Cette sauce vous servira à mouiller vos mains pour façonner les oreilles, la tête, et le corps de Totoro.

 

B2.jpg

10 - Prélevez un peu de riz+graine de pavot ou sésame pour créer les oreilles, la tête et une partie du corps de Totoro.

 

B3.jpg

 

11 - Prélevez du riz nature (blanc) pour façonner le ventre de Totoro. Terminez en déposant les yeux, le nez, le dessin du ventre…

 

C

12 - Pour réaliser son petit compagnon, rien de plus simple, découpez deux petits triangles dans un œuf dure sur le haut de l’œuf dans sa position verticale, complétez en incorporant les yeux.

 

D.jpg

 

Déposez soigneusement à l’aide d’une pelle à gâteau Totoro dans la boîte à bento puis ajoutez les décorations : fleur de carotte, de radis ou de concombre ou d’avocat, laissez libre cours à votre imagination…

La prochaine fois il me faudrait une petite aide pour photographier la réalisation étape par étape, je n'ai pas pu le faire car mes mains étaient en plein dedans pour donner vie à Tororo !

 

E.jpg

Dégustez ce bento avec un peu de sauce soja salée ou sucrée.

 

F.jpg

 

Dégustez ce bento avec un peu de sauce soja salée ou sucrée.

Itadakimass !


H.jpg

 

Sayonara !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Publié dans #Bentos, #Food