Périple gourmand au parfum exotique

Cookile Paradise

Biscuits 'napolitaines', les petites douceurs sucrées de mon île Maurice

Dans ma tendre enfance, j’observais à l’horizon les champs de canne à sucre et je savourais un petit pain maison trempé dans son sirop. Petite histoire, c’est en 1639 que la canne fût introduite à Maurice par les Hollandais.  En 1734, c’est Bertrand François Mahé de la Bourdonnais qui développa et intensifia sa culture. Elle en a traversé des péripéties, malgré les intempéries, les fermetures d’usines, la relation humaine et la nature, la canne occupe toujours une place importante dans l’économie, l’esprit et le cœur des mauriciens, d’où le surnom de l’île : "la Perle Sucrée".

Cristallisé, glacé, caramélisé ou cuit et indispensable pour la confection des sirops, confitures ou gelés… pour ne citer que quelques une et mille façons de l’utiliser, le sucre procure cet irremplaçable goût qui depuis des siècles, apporte bonheur et saveur à la vie. Quelques fois c’est bien de se le rappeler. Un musée entier à l'île Maurice est consacré sur l'histoire de cet ingrédient primaire tant convoité à cet époque. C'est l'Aventure du sucre, je vous en reparle dans un prochain article les friend's ;) 

L’un des biscuits typiquement mauriciens qui découle du sucre est le 'napolitaine'. Il s'agit de deux sablés fourrés d'une gelée de fruit et le dessus est glacé de sucre. La version classique est réalisée à base de farine, beurre, sucre, gelée et du colorant naturelle. J’ai apporté ma petite touche personnelle afin de le rendre plus savoureux. Je vous propose une recette plus fondante, légère et douce. J'ai incorporé dans ma préparation de la poudre d'amande et une bonne dose d'épice. La petite île possède un patrimoine riche en épice alors on en profite pour agrémenter ou relever les créations culinaires. 

Les napolitaines, ce sont les petites douceurs de mon enfance que j'apprécie particulièrement. Grand-mère m'en confectionnait souvent avec différentes gelées, à la goyave, à l'ananas, à la papaye mais celle que je préfère c'est le napolitaine garnit aux fruits rouges. Ce sont l'une de mes pâtisseries ou péché mignon mauricien dont je raffole par dessus tout avec le 'puits' d'amour (tarte à la crème pâtissière vanillée et coco) et le nankataye (biscuit sablés à la cardamone). Je vous ai mis toutes les étapes de préparation pour les napolitaines afin que ce soit simple pour vous si vous souhaitez en réaliser chez vous.

Mes napolitaines seront fourrés à la gelée de fraise bio. J'en ai choisi une bio car j'aime les produits artisanaux et de qualité aussi. J'ai accompagné mes napolitaine d'une bonne tasse de thé noir à la vanille de Bois Chéri, le breuvage parfait pour déguster un biscuit napolitaine.J'espère que ces sablés vous plairont et qu'ils seront une belle découverte pour vous. Je vous souhaite une  belle semaine et bon courage à vous ! 

 

 

 

Musée l'Aventure du sucre, le jardin, la montagne Peter both au loin
L'aventure du sucre, vestige moulin

 

Biscuits Napolitaine

10 à 15 pièces (20 à 30 sablés)

Préparation : 40 minutes  - Repos : 1 h - Cuisson : 15 à 20 minutes

Glaçage : 20 minutes  - séchage : 2 à 4 h - Garnissage & Assemblage : 15 minutes

Ingrédients

> La pâte

- 225 g de farine

- 225 g d’amande en poudre blanche

- 225 g de beurre  

- 25 g de sucre cristallisé

- 1 sachet de sucre vanillé bio ou gousse de vanille bio

- 1 œuf bio

- 1 pincée de sel

- ½ c.c. de cardamone en poudre

- ½ c.c. de cannelle en poudre

- 2 pincées de girofle en poudre

- 50 g de farine (façonnage de la pâte)

 

> Glaçage et nappage

- 1 blanc d’œuf bio

- 100 g de sucre glace ou 100 g de sucre 

- 25 cl d’eau

- Colorant alimentaire naturel rouge ou vert

- Quelque goutte de jus de citron

- Gelée de fraise bio ou groseille ou goyave

 

 

 

Préparation et cuisson

> La pâte sablée

Mixer la poudre d’amande. Tamiser la farine, la poudre d’amande, dans un grand bol ajouter la farine, la poudre d’amande, la pincée de sel, les épices et mélanger avec une maryse.

Dans un bol moyen ajouter le beurre fondu, le sucre, le sucre vanillé ou les graines de vanille, mélanger avec un fouet, incorporer l’œuf et remuer à nouveau.

 

 

Dans le grand bol, faire un puits, verser l’appareil beurre-sucre-œuf et mélanger. Travailler la pâte à la main et réaliser une boule. La pâte doit être homogène. Filmer et réserver au frais pendant 1 h.

 

> Façonnage

Fariner ces mains, le plan de travail, étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, elle doit faire 1 cm d'épaisseur, vous pouvez aussi utiliser du papier sulfurisé pour cette opération si la pâte colle un peu.

Découper avec un emporte-pièce des disques de 6 ou 8 cm de diamètre.

 

 

Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier sulfurisé que vous aurez préparé à l’avance. Enfourner les plaques  pendant 15 à 20 minutes (four à chaleur tournante ou pas) à thermostat 4. Réduire la cuisson si vous optez pour des mini sablés (10 à 12 minutes). Laisser les biscuits refroidir.

 

> Glaçage & séchage

Réalisez un sirop avec l'eau et le sucre ordinaire ou glace. Dans un bol mettre le blanc d’œuf, la pincée de sel, quelques gouttes de citron, monter en neige avec un batteur ou robot à fouet ou fouet. Il faut qu’il soit ferme. Incorporer le sirop refroidi en filet et mélanger délicatement avec une spatule. Séparer dans des bols cet appareil en deux ou trois en fonction des colorants que vous allez utiliser. J’ai choisi du rouge et du vert comme couleur. Ajouter les colorants et remuer.

Astuce/conseil : Vous pouvez également confectionner un glace avec le sucre glace, l'eau et les colorants naturels.

 

 

Les sablés vont de paires dont il faut glacer seulement un sablé sur deux. Soit à l’aide d’une petite spatule, ou d’un couteau plat déposer et répartir le glaçage sur le sablé ou soit tenir à l’aide du pouce et de l’index le sablé, tremper une face dans le bol avec le glaçage sans lâcher le biscuit et le retourner avec un mouvement rapide et délicat. Déposer le sablé sur une grille et laisser sécher.

 

 

> Garnissage & assemblage

Préparer la gelée dans un bol, déposer 1 à 2 c.c. de gelée de fraise sur chaque sablé non glacé, le napper et recouvrir d’un sablé glacé.

 

 

Et voilà le biscuit napolitaine est prêt à être déguster !

 

Rangez ces petites douceurs dans une boite hermétique, elles se conserveront pendant une bonne semaine.

Au fil des jours l'arôme de la vanille, diffuse son parfum et les biscuits sont tendres à croquer.

Conseil/Astuce : Les biscuits peuvent  être préparés la veille et le glaçage le lendemain. Pareil pour le mixage de la poudre d’amande.

Je vous recommande de savourer ce napolitain avec une tasse de thé ou un bon café ! Allez on termine par une belle citation liée à mon île Maurice ;)

« Et tel aussi était leur amour de la terre qu’une

   grande joie leur gonflait le cœur quand les cannes

   étaient mûres et que cent mille panaches fleurissaient

   la plaine, comme l’armée d’un maharajah. »…Marcel Cabon

Prenez-soin de vous et à très vite !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laetitia 21/06/2020 08:46

Bonjour,

Pour le glaçage, dans la liste des ingrédients vous mentionnez de l'eau mais ensuite lors de votre explication, vous ne dîtes pas quand mettre les 25 cl d'eau. Faut-il diluer le glaçage dans de l'eau ou pas vraiment?

D'avance un grand merci pour votre réponse et beau dimanche.

Laetitia

cookileparadise 24/06/2020 15:25

Bonjour,
En effet il faut diluer l'eau avec le sucre glace (ou sucre ordinaire) afin de réaliser un sirop et incorporer ce dernier au blanc en neige en filet le sirop.
Vous pouvez également, réaliser un glaçage avec seulement du sucre glace et eau pour les intolérants aux œufs.
Je vais ajouter cette précision afin que se soit plus clair.
Belle fin de journée !

kanae 10/12/2012 12:34


Trop jolie ces petits biscuits j'aimerais bien en goûter. L' histoire du sucre est intéressant,  j'adorerais aller à l'ile Maurice moi aussi pour voir cette merveille et découvrir cette
aventure du sucre. J'aime !

cookile.paradise 13/12/2012 16:40



Hello Kanae, MERCI. Oui c'est une ile merveilleuse,  les gens sont très acceuillants et gentils. Si tu as
l'occasion d'y aller il ne faut pas rater la visite de l'aventure du sucre, et tant d'autre domaine consacré à la gourmandise, au thé... A bientôt



kyoko 28/06/2012 18:35


Quelle aventure, une matière première de base que tu as bien mis en avant, c'est vrai on n'y pense pas. J'aime cet article trop intéréssant.

cookile.paradise 07/07/2012 13:58



Merci Merci !



christinedu28 19/06/2012 15:32


Eh bien je crois que je vais me lancer ils sont tellement beaux et appétissants que ma fille va adorer et voudra les mêmes pour son anniversaire;


En tout cas le blog est super et les recettes fantastiques et les photos sublimes


Merci pour cette belle aventure culinaire

cookile.paradise 20/06/2012 20:04



Merci beaucoup Christine, oui en plus les enfants peuvent aider notamment pour le glacçage et le nappage. En générale,
ils aiment bien faire cela. Pour le rougail si pas de feuille de curry on peut remplacer par du thym. le résultat est aussi bon ! Bye et à bientôt !



fafa 18/06/2012 16:17


Les napolitains sont excellent miam miam, j 'ai pu y gouter ils sont vraiment vraiment divins!!!!!!!!


Merci pour le voyage, ca nous fait vraiment rêver

cookile.paradise 18/06/2012 18:49



Hello fafa merci pour ce joli compliment.



Gourmand 18/06/2012 13:43


Hum, je confirme Jess, ils sont mignons et bon à la fois!!!


Félicitations se sont de très belles photos, et le texte nous permet de voyager et de découvrir l'île Maurice à travers la recette.


Bye.

cookile.paradise 18/06/2012 18:49



Merci Mr Gourmand. A bientôt



jess 17/06/2012 20:26


Olalaaaa alors la ! Ca mets trop l'eau à la bouche :-D


ET il sont tout mignons ces petits napolitains...

cookile.paradise 18/06/2012 18:48



Hello, merci!!!!!!!!!!!!!